In Non classé

Trader, un métier d’avenir ?

Trader, un métier d’avenir ?
Dans cet article je réponds à la question d’Habib, inquiet de voir ses camarades lui dire que devenir trader est utopique.

Être sa propre référence

Déjà dans un premier temps, il ne faut pas suivre aveuglement l’avis de ses proches.
La plupart du temps, ils pensent savoir ce qui est bon pour nous.
Mais dans le cas du trading, une activité considérée comme sulfureuse, le premier réflexe est d’avoir peur pour nous, justement par manque de connaissance de ce monde si particulier.
Cela part d’une bonne intention mais on va voir après que la connaissance ne suffit pas pour devenir un trader rentable.
C’est avant tout une histoire de psychologie.
Cela se travaille certes mais quand on n’est pas doué pour cela, on ne pourra pas y faire grand chose …

La seule manière de savoir si on peut réussir en trading consiste donc … à essayer et à se faire une idée par soi-même.
Donnez-vous disons 1 an ou 2 après vous être formé. si vous continuez à perdre après ce délai, il faudra sans doute mieux renoncer …

               Stocklib / Vitaliy Vodolazskyy

 

Trader: une activité élitiste et sans avenir pour ceux qui veulent en faire leur métier ?

On dit souvent qu’il y a beaucoup d’appelés et peu d’élu dans ce domaine.
C’est vrai que c’est une activité de haut niveau: cela requiert beaucoup de maîtrise de soi.
Le truc amusant et paradoxal pour réussir … c’est qu’il ne faut justement pas se concentrer sur la réussite et le gain d’argent !
Il faut en revanche se concentrer sur la mise en pratique d’un plan.

Un trade sera alors considéré comme réussi si on a respecté son plan, que l’on ai gagné de l’argent ou pas !
Le côté élitiste de cette activité sera donc dans notre capacité à démontrer qu’on peut rester avec le même mindset … même après avoir essuyé une série de 10 pertes consécutives.
C’est seulement là que réside le réel exploit.

Des études pour devenir un bon trader ?

Quand au fait que c’est une activité réservé aux élites, permettez-moi d’en douter !
J’ai remarqué que plus on est “intelligent” et plus on  a fait d’études, moins on a de succès en trading.
J’ai un de mes amis qui a juste le bac et qui est devenu rentable pratiquement du jour au lendemain alors que ça m’a pris près de 5 ans !

Pourquoi ? Tout simplement parce comme tout bon étudiant, j’ai essayé de trouver un système qui marchait à chaque fois.
J’ai donc essayé d’adapter mon plan de trading à chaque nouvelle “erreur”.
C’est naturel, c’est ce qu’on apprend tous à faire à l’école: répéter ce que l’on attend de nous pour avoir de bon résultat à chaque fois et éviter à tout prix les erreurs.
Or il n’y a pas vraiment d’erreur en trading.
Il est normal de perdre de temps en temps tout comme il est normal de ne pas arriver à tracer un trait droit sur une feuille posée sur une machine à laver en mode essorage ! (Ce n’est pas très fin mais on voit bien l’image 🙂 )
La seule façon de réussir, ce n’est pas trade par trade mais sur le long terme. En appliquant son plan de trading toujours de la même façon, trade après trade.
Mon ami l’avait compris et il s’est contenté d’apprendre une technique puis de l’appliquer sans réfléchir

Paradoxalement pour devenir trader professionnel, il vous faudra faire des études longues comme par exemple étudier dans une école de commerce.
Vous avez donc toutes vos chances en tant que trader particulier sans avoir fait de grosses études.

     Crédit Photo Stocklib / Elnur Amikishiyev

 

Une motivation indispensable

Au début on va souvent errer entre gains et pertes. Il va donc nous falloir pas mal de motivation et d’envie pour continuer malgré la tourmente.
Comment savoir si on est suffisamment remonté à bloc ?

Pour moi ça a été simple: Je voyais des courbes partout: la ligne de crête des montagnes, les mouvements des lignes électriques à travers la fenêtre du train, les courbes d’évolution du chômage et bien sûr les vagues à la mer.
C’était une véritable obsession … et un calvaire pour mes proches 🙂

Cette motivation est nécessaire mais pas suffisante.

C’est comme pour un régime: au début on est motivé à l’idée de devenir mince mais la difficulté érode peu à peu nos bonnes intentions et on se retrouve à abandonner.
L’idéal est donc d’utiliser la motivation pour prendre les bons réflexes.
Si on arrive à avoir de bonne habitudes, on les conservera même quand la motivation ne sera plus là.

 


Le plan d’action pour devenir un trader rentable et avoir un avenir dans ce métier

Si vous êtes remonté à bloc, commencez par vous former afin d’acquérir les bonnes habitudes.
Je sais que j’ai dit qu’il ne fallait pas faire de longues études et effectivement ce n’est pas dont il s’agit.
Il faut avant tout apprendre une méthode complète: Voici celles que j’ai pu évaluer et que j’estime pertinentes: La TKL de Thami Kabbaj et celle de Cédric Froment (Je n’ai pas d’affiliation avec eux !).
Elles ne sont certes pas données mais vous feront gagner un temps précieux.
Vous pouvez aussi suivre la stratégie GALT en allant sur ma page boutique (A votre bon coeur 🙂 ): c’est moins cher et moins complet que celles que je vous ai indiquées mais j’estime que c’est de qualité.

Un mauvais calcul

Ne faites pas l’erreur de vouloir économiser de l’argent en essayant de vous former par vous même.
C’est le meilleur moyen de se dégoûter du trading quand notre motivation sera retombée.
J’ai eu la chance d’avoir encore de la motivation après 5 années d’échec et de pouvoir suivre le cours de la TKL alors que je n’y croyais presque plus.
Cela m’a remis sur pied très rapidement.

Une fois formé, laisser tomber assez vite le mode démo et confrontez-vous à vos émotions avec de l’argent réel.

Si vous n’avez pas de résultats au bout d’un ou deux ans, c’est que vous n’êtes pas fait pour le trading.
Dans ces conditions, je vous recommande de délaisser le trading au profit de l’investissement. Trader ne sera sans doute pas un métier d’avenir pour vous …

L’investissement: pas seulement un rattrapage pour les recalés

C’est quasiment la même chose sur le long terme mais c’est surtout beaucoup moins difficile en terme de gestion d’émotions.
Cela en est un tel point facile que n’importe qui peut le faire (on devrait d’ailleurs l’enseigner à l’école).
Vous ne serez alors pas riche en 1 ou 2 ans mais le vous le deviendrez quand même … même si cela prendra 10 ou 20 ans.
Le chemin sera plus long mais aussi plus confortable et moins chaotique.
Il vous empêchera de faire de grosse bêtises.

La première d’entre-elle étant de ne pas investir ! Vous pouvez commencer dès maintenant même pendant que vous vous frottez au trading.
Plusieurs méthodes existent. J’en propose moi-même une efficace et très simple sur mon blog (La stratégie du Koala).
L’investissement doit être votre pilier pour vous apporter de l’argent. Le trading ne peut être que le moteur qui va booster votre épargne et non en être la seule source (Plus d’informations dans cet article).

 

Et vous comment envisagez vous votre cheminement pour devenir trader ? Vous êtes libre de nous en faire part en laissant un commentaire plus bas …

Crédit Photo Stocklib / olegdudko
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *