Défi Der GALT – Faut-il coller son stop loss au prix ?

Pour beaucoup, coller son stop loss au prix est une manière de sécuriser sa position.
C’est aussi une excellente manière de se faire sortir !

 

Analogie avec la conduite

Quand on veut arriver vite à destination, on peut coller au cul de la voiture de devant avec le risque de lui rentrer dedans et d’arrêter directement le voyage !
On peut aussi laisser un peu de distance en allant moins vite … mais plus loin.

Cela ne veut pas dire que l’une ou l’autre méthode est meilleure que l’autre.
Tout dépend du contexte.

Si vous avez besoin de vous intégrer dans une file de voiture sur une voie rapide, coller au cul peut s’avérer nécessaire.
Une fois dans la file, vous ralentissez et rétablissez les distances de sécurité afin d’éviter un accident.

C’est la même chose pour le trading, il y a aussi deux phases:

 

Le démarrage de trade

Quand j’entre en position, je ne sais pas encore si le trade va partir dans mon sens.
S’il ne le fait pas, je ne cherche pas plus loin et je sors directement.

En voiture par exemple, si cela roule cul à cul sur le périph, je ne vais même pas essayer de rentrer.
Je laisse tomber.
Je vais attendre une configuration plus propice.

Si la configuration est bonne, je m’insère dans le trafic et adapte ma vitesse pour recréer des distances de sécurité.

 

 

Une fois le trade parti dans mon sens

J’ai sécurisé mon gain en ramenant mon stop loss à Break Even.
A moins que le prix ne fasse un gap de la mort contre moi (si la voiture de devant passe en marche arrière !), je ne crains plus rien.

Et si ce gap arrive, j’aurai pris au préalable une position pas trop élevée pour éviter que cet événement improbable me ruine.
Monter l’escalier doucement plutôt que quatre à quatre.

Mais après, je fais quoi ? Je laisse partir loin devant la voiture ou bien je reste à la même distance ?

 

Pourquoi je ne cherche pas à coller mon stop loss au prix une fois le trade sécurisé

Voici la question qu’on m’a posé dans le cadre de mon défi Der Galt.

« Arnaud, pourquoi restes-tu si loin du prix ? Sans forcément le coller, tu pourrais rapprocher ton stop loss un peu plus ! Imagine que le prix se retourne, tu reperds tout. »

La question est complètement pertinente et c’est une chose que je faisais moi même avant … de découvrir les statistiques.

A la base,  l’émotion derrière la question est la frustration. L’émotion racine restant bien sûr la peur .. de reperdre un gain latent.

Voyons comment cela se passe:

Scénario brutal

On est gagnant, le SL est rapproché sur le cours d’entrée (Brek Even ou BE).
Le prix grimpe et puis d’un seul coup, il se retourne et touche notre SL.
On est frustré d’avoir été en gain latent et d’être revenu à zéro.
Maintenant, il faut nuance: on n’a rien perdu…
D’une certaine manière, c’est un peu la même sensation que d’avoir son billet de loto remboursé avec le numéro complémentaire.
Moi j’aime bien jouer gratuitement au loto 🙂

Crédit Photo Stocklib / aurélie le moigne

Scénario standard

Même étape que dans le scénario brutal sauf que le prix se retourne doucement et donne un signal de sortie au-dessus de notre SL.

On ressort en gain.
Moins important que si on était sorti au plus haut ?
Oui, mais qui peut savoir où est le plus haut ?
Quoiqu’il en soit ce gain compense les petites pertes  et fait du bien au moral.
Mais ce n’est pas lui qui fait la performance sur le long terme.

Car oui, le secret est là: les gains ne se font que sur un grand nombre de trades et non trade par trade
Et pour arriver à avoir un trade super gagnant, il faut que je le laisse respirer.
Cela passe par ne pas trop coller mon stop loss au prix …

 

L’accompagnement des trades super gagnants

Pour accompagner un trade de ce type, il ne faut pas que je lui colle trop au cul.

Dès que je peux rapprocher mon SL à BE voire un peu plus pour compenser les frais, eh bien je le fais et je considère avoir atteint mon objectif.
Après, tant que je n’ai pas mon signal de sortie, je reste en position.

Parfois, mon SL à BE est touché et je ressors à zéro.
Parfois je suis en léger gain car mon signal de sortie arrive au-dessus de mon SL.

Et parfois j’ai le trade, LE trade qui grimpe tout seul.
Tout ce que j’ai à faire, c’est rester assis sur mes mains et attendre mon signal de sortie.

Le risque de sortir trop vite

Si je cherche à trop coller mon stop loss au prix, je risque d’être sorti sur un reflux ponctuel et de râter une éventuelle continuation du mouvement.

En général on fait cela quand on est habitué à perdre souvent: on préfère prendre un petit gain sûr que d’être frustré.
Or si on est habitué à prendre ses gains très vite, on va vraiment avoir la haine de ne pas avoir maintenu sa position sur un trade explosif.

C’est tellement dur d’attraper un trade super gagnant que quand on en a un, faut lui donner un maximum de chance.

Si cela vous fait vraiment peur, vous pouvez utiliser un SL suiveur très large comme le SL à 3 ATR dont je parle dans la vidéo si dessous.
Mais par expérience, je n’ai pratiquement jamais gagné plus à l’utiliser qu’à sortir de positionnement au retour de mon SLS GALT.

 

Le mindset à avoir (mon secret de réussite)

J’ai changé mon mindset par rapport à mon trading et cela à changé mes résultats.

Au lieu de faire comme les 90% de traders perdants sur le long terme, j’ai abandonné l’idée de faire un maximum de profit (si, si !).
Ma seule obsession est dorénavant de n’avoir que des trades gratuits.

Je ne sais pas à quelle hauteur de l’escalier je vais parvenir mais je sais que si je ne fais que monter, je ne peux que m’élever (lapalissade).

Si vous voulez découvrir ma méthode de trading, je vous recommande ma dernière formation:

Devenir ENFIN Rentable en Trading – Masterclass de Perfectionnement

 

Partager l'article:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *