In Mindset

Les lois du hasard

L’autre jour en attendant mon train (avant les grèves 🙂 ), je suis aller faire un tour chez le marchand de journaux et ai trouvé un numéro collector de la revue “Pour la Science” dont le titre est: “Les lois du hasard” (Si vous êtes intéressé pour le lire, vous pouvez encore le trouver chez votre buraliste favori ou en ligne en version numérique).

Une revue intéressante sur le hasard …

C’est surtout les titres de deux articles en couverture qui m’ont attiré: “Loto, casino… faites vos jeux, rien ne va plus” et “Notre cerveau est nul en probabilités”.
J’imagine que vous avez compris pourquoi 🙂 : c’est exactement l’approche que je préconise du trading: une vision “probabilités” de cette activité pour éviter les biais de notre cerveau.

Pourquoi autant de personnes tentent leur chance au loto alors que les probabilités sont très faibles ?

Florence Spitzenstetter pense que des mécanismes psychiques nous font prendre nos rêves pour des réalités et que l’avenir nous sera plus favorable qu’aux autres.
On s’imagine donc gagnant et richissime: nous nous voyons en train de vivre la belle vie en yacht de luxe, toute l’année sur une plage à siroter des cocktails …

Le loto est-il différent du trading ?

En ce qui concerne le trading, on appelle cela tout simplement un biais.
C’est ce genre de phénomène qui fait que nous avons tendance à continuer à rester en position voire à continuer à mettre au pot alors que le trade ne va pas dans notre sens: on pense tellement avoir raison que nous n’acceptons pas ce qu’il se passe.

Sauf que pour le loto on ne mise que 1€20 alors qu’on peut perdre bien plus en Bourse …

Un faux semblant de contrôle

Dans les deux cas, nous avons l’illusion que nous sommes en contrôle: après tout nous pouvons choisir les numéros que nous allons jouer comme nous choisissons les paramètres de notre prise de position.

Le truc c’est que le vrai contrôle n’est pas là …

En trading, c’est plus le suivi qui va nous faire gagner ou perdre: nous ne savons pas ce que va faire le prix mais nous pouvons agir en:

  • Accompagnant le prix s’il va dans notre sens.
  • Sortant de position rapidement si le prix ne va pas dans notre sens.

Pour le loto, évidemment, il n’y a aucun contrôle …

Les “Complotistes” rejettent-ils le hasard ?

Autre article intéressant. Le biais que nous voyons chez les gens qui ne croient pas au hasard et qui au complot systématiquement quand ils estiment qu’un évènement bizarre ne peut arriver.
C’est que notre cerveau est nul en probabilités !

Notre cerveau est nul en probabilités

Répondez par exemple à ce petit test de 2 questions:

  1. Pensez-vous que la suite de dés 666666 a plus de chance d’arriver que la suite 145443
    La réponse est que la probabilité est la même: notre cerveau ajuste tendance à chercher des pattern là où il n’y en a pas.
  2. Pensez-vous qu’il y a plus de chance que le 1 ou bien que le 6 sorte après la série 666666 ?
    Là encore, la réponse est la même: la probabilté est la même: 16,6 % (1 chance sur 6)

La fausse corrélation

Le phénomène derrière est la mauvaise perception des corrélations: cela consiste à penser que si deux événements ont lieu simultanément c’est qu’ils sont liés dans une relation de cause à effet.
Rien n’est plus faux !

  • Pour les dés, peu importe le numéro inscrit sur la face du dé, s’il n’est pas pipé, chaque lancé de dé apparaîtra statistiquement 1 fois sur 6 pour peu que le nombre de lancers soit suffisant.
    Et le fait d’avoir six série de 6 qui sortent n’a aucun impact sur le résultat du septième lancer.
  • Pour le trading, c’est la même chose:
    Imaginons que vous ayez raison une fois sur deux:
    Si quand vous avez raison, vous accompagnez le prix pour maximiser vos gains et quand vous perdez vous sortez tout de suite de position vous réalisez très vite que vous allez gagner de l’argent sur le long terme même si vous perdez plusieurs fois d’affilée !

Si nous n’appliquons pas ce principe des grands nombres, nous allons avoir tendance à rejeter la faute sur autrui: “j’ai perdu à cause de la chasse aux stops ou bien à cause du spread du courtier” …
Le truc c’est qu’il n’y a aucune raison rationnelle à l’évolution d’un cours de bourse car : le prix d’un titre est la somme des irrationalités de chacun intervenant: inutile donc d’y chercher une justification.

Arrêtons de tenter d’expliquer l’inexplicable

C’est pourtant ce qu’essaie faire même les journaliste financiers et il n’y a qu’à prendre 3 titre d’article sur 3 jours consécutifs pour comprendre qu’il n’y a rien à comprendre et qu’essayer d’expliquer quoi que ce soit revient à mettre à se rassurer sur un évènement complètement aléatoire ! Ce n’est pas ma faute mais celle de Trump. Voyez plutôt :

Franchement, il n’y a aucun intérêt à lire ce genre d’articles si vous voulez trader sérieusement …

Que faut-il en conclure ?

Je vois au moins trois points capitaux:

  • Tout d’abord en trading, nous sommes responsables de ce que nous faisons: personne nous oblige d’appuyer ou non sur le bouton.
  • Ensuite il est impossible de prévoir l’avenir et donc ce n’est pas un drame de se tromper: votre compétence et par extension votre égo n’a donc rien à voir là-dedans …
  • Ensuite le vrai contrôle n’est pas sur le fait d’avoir raison ou pas mais de savoir accompagner le prix quand c’est le cas et sortir de position quand ce n’est pas le cas.

Vous pouvez nous faire part de votre perception du hasard dans le trading en utilisant les commentaires plus bas …

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Vous êtes libre de recevoir ​gratuitement mon ebook "5 étapes pour devenir un trader gagnant"