In Technique

Le Stop Loss

Le Stop Loss est un terme que nous entendons souvent en trading. Mais sommes nous bien sûr de l’utiliser à bon escient ?

Définition du Stop Loss

Revenons sur la définition et le rôle exacte d’un Stop Loss: la traduction en français est “Arrêter les pertes”.
Derrière cette expression, on voit donc bien la notion d’un dispositif qui nous sortirait de position malgré nous: une espèce de fusible, une protection ultime donc contre une perte non contrôlée.

Car s’il y a beaucoup d’incertitude sur nos gains en bourse, il y a une seule chose dont on a encore un peu de maîtrise c’est la perte maximale que l’on souhaite affronter.
Je dis “encore un peu de maîtrise” car on n’est pas à l’abri d’un gap de la mort qui nous fasse perdre plus que ce que l’on avait prévu.

Comment nous utilisons le Stop Loss en pratique

Souvent on a tendance à placer le Stop loss sur un niveau qui signifierait l’invalidation de notre scénario. En pratique, il y a souvent des chasses aux stop qui font que pour quelques points, on est sorti de position: les stops trop évidents sont donc de mauvais stops.

Ce qu’il faudrait faire ?

Redonner au Stop Loss son vrai rôle de fusible: en l’éloignant de telle sorte qu’il ne pourrait être touché qu’en cas d’évènement majeurs. Attention, cela ne nous autorise pas à prendre position avant une news sous prétexte qu’on est large !

Mais éloigner son Stop Loss, ce n’est pas augmenter son risque ?

Eh bien non car en pratique, l’éloignement du Stop Loss permet de calculer la taille de position de telle sorte que l’on en perde pas plus de disons 1% de son capital.
Ainsi si j’ai un SL à 10 points et qu’en prenant une taille de position d’1 lot je ne perde qu’1% de mon capital, j’aurais le même résultat avec un SL à 100 points et une taille de position de 0.1 lots.
Donc en éloignant son Stop Loss, on garde la même perte maximale.
Evidemment, on diminue ses gains potentiels parce que notre taille de position va être plus petite …

Distinguer SL du SLS

Le Stop Loss devrait en fait s’appeler Stop Loss Initial (SLI): ce dernier sert à permettre une éventuelle hésitation du prix après notre entrée en position sans nous sortir.
Si le prix marque une invalidation des conditions d’entrées, alors on n’attend pas le SLI et on sort de position.
En revanche si le prix part dans notre sens, on a tout intérêt à passer au Stop Loss Suiveur (SLS) afin de coller le plus possible au prix et de profiter un maximum du momentum. Le SLS sert alors à limiter le reflux du prix une fois ce momentum terminé. On peut dire qu’il devient une espèce de Stop Profit à partir du moment où il est au-dessus de notre cours d’entrée (BreakEven).

 

Ainsi dans mon dernier plan de trading, je distingue ces 2 mécanismes: le SL initial placé à 3 Average True Range (ATR) du point le plus bas au moment de la prise de position.
Cela ne marchera pas à chaque fois mais limitera sérieusement la casse. Ainsi, dans l’exemple qui suit, je n’ai pas utilisé cette technique et le violent aller-retour m’a fait touché mon stop quelques minutes après être entré en positon.
Un SL à 3 ATR aurait été placé au niveau du trait rouge à 67.485 € et n’aurait pas été touché …

… intéressant quant on voit la suite quelques bougies après !

Et vous, faites vous une différence dans votre façon de gérer votre Stop au début puis en cours de trade ? Utilisez-vous autrement le Stop Loss.
Vous êtes libre de partage vos techniques en utilisant les commentaires plus bas …

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Vous êtes libre de recevoir ​gratuitement mon ebook "5 étapes pour devenir un trader gagnant"