In Mindset

Psychologie des gains latents

Qu’ils s’agissent de pertes ou de gains latents, la psychologie a vite fait de changer la donne.

Petits gains / gros gains

Il ya deux types de réactions face à un trade gagnant:
– soit on a peur de reperdre ses gains et on coupe les ailes à notre trade.
– soit on est un peu plus téméraire. On laisse courir ses profits avec un risque de reperdre ses gains latents voire de revenir en négatif.

C’est souvent notre passé de trader qui va influencer notre manière de trader:
Si on a l’habitude de perdre, on va avoir tendance à couper nos gains très vite.
Ce faisant on diminue la probabilité de nos pertes. Mais on se prive aussi de gros gains potentiels.

                              Crédit Photo Stocklib / ra2studio 


Petites pertes / grosses pertes

A l’inverse, quand on perd, on peut avoir deux types de réaction:
– soit on se dit qu’on a raison et que la perte en cours est un simple reflux du marché et que cela va revenir. On peut même alors moyenner  à la baisse en se disant que le prix est intéressant.
– soit on a peur et on coupe tout de suite dès qu’on devient perdant de manière latente. On sauve ainsi la mise mais on voit notre capital grignoté par les frais du courtier.

A l’inverse du paragraphe précédent, on va alors diminuer la probabilité de nos gains. Mais risquer aussi d’avoir de très grosses pertes.

 

L’effet dévastateur des extrêmes latents

-Quand on est en perte latente, il est difficile de se couper un doigt pour éviter de perdre son bras.
-De la même manière, quand on est en gain latent explosif, on a tendance à ne pas vouloir sortir pendant qu’il est temps.

Nos différents biais donnent l’impression que le prix va se retourner dans notre sens ou bien qu’il va continuer de plus belle.
on est à la limite de la prière …

                                Crédit Photo Stocklib / Ion Chiosea

… mais le marché n’en n’a cure: tout le monde prie en même temps 🙂

 

Alors comment faire ?

Connaître sa personnalité

Il faut d’abord se connaître et choisir une stratégie liée à sa personnalité:

  • Scalping: petits gains faciles, aversion au risque. On coupe dès qu’il y a une perte. l’exposition au risque est limitée dans le temps.
  • Swing trading: Gains plus importants possibles. Accepter de reperdre une partie de ses gains. Prise de position plus petite pour accepter une exposition plus longue sur les marchés.
  • Investissement: Gains très importants. Accepter de perdre une grosse partie de ses gains. Une stratégie comme le momentum permet de s’affranchir du Buy and hold sans pour autant faire du scalping en mensuel !

Créer un plan de trading et s’y tenir

Ce qui fait le plus peur en trading, c’est qu’on soit libre de l’intégralité de nos choix: Acheter ou vendre, quand le faire, quand sortir de position.
Contrairement à un emploi salarié ou un métier réglementé, il n’y a pas de règles à proprement parler.

Cette toute puissance est à la fois fascinante mais dangereuse car on est très vite confronté à ses propres peurs ou biais cognitifs.
Ce qu’il nous faut c’est un plan de trading simple. Qui n’admet pas d’interprétation.
Il faut également admettre qu’il est impossible de gagner tout le temps. Seules les lois statistiques nous montrent si on est gagnant ou pas sur le long terme.
Le plan doit donc faire en sorte de gagner plus quand on est dans le bon sens et de perdre moins dans le cas contraire.

Ce sont des sujets que l’on a déjà abordé dans ce blog mais il convient de se faire une piqure de rappel régulièrement …

Et vous, comment intégrez-vous votre psychologie à votre plan de trading ? Vous êtes libre de nous en faire part en laissant un commentaire plus bas …

 

Crédit Photo Stocklib / Khuntnop Asawachiwantorngul
Partager l'article:
 
 
  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.