In Mindset

Cupidité et trading

S’il y a bien une émotion destructrice en trading, c’est la cupidité. Petit tour d’horizon sur le sujet …

Ce que nous souhaitons tous

Il ne faut pas se leurrer, que ce soit par appât du gain ou bien pour se mettre en valeur, nous cherchons à acheter au plus bas et à revendre au plus haut.

Et effectivement c’est ce qu’il faut faire pour gagner ! Mais chute c’est un secret 🙂
Le truc c’est que c’est facile de le voir … mais seulement dans le passé.
Quand on y est confronté au présent, il est impossible de savoir si on est à un point bas ou un point haut.

Ce que nous faisons en pratique

Les deux comportements mis en exergue par le trading viennent d’une seule émotion humaine: la peur.

La peur de perdre

Par peur de perdre, nous préférons attendre d’avoir une ou plusieurs confirmations pour entrer en position.
Evidemment quand nous sommes enfin à peu près conforté dans notre décision, le mouvement est déjà bien entamé.

Cette peur se retrouve aussi dans le moment où nous envisageons de sortir de position. A cela s’ajoute de la cupidité: notre activité de trading est censée nous rendre plus riche: on veut donc profiter au maximum d’un mouvement en cours.
On va ainsi attendre une confirmation pour être sûr que le mouvement se termine bien.

Paradoxalement cela grignote encore plus les gains potentiels que nous pourrions espérer avoir. Voyez plutôt …

La peur de râter le coche (FOMO)

Mais  ce n’est pas tout, nous avons un autre comportement, toujours axé sur la peur, et qui fait de nombreux dégâts.
Il s’agit de la peur de louper une opportunité (Fear Of Missing Out).
Là encore, la cupidité n’est pas loin…
Concrètement, on anticipe un retournement de tendance pour attraper le point le plus bas.

Quand cela se passe bien , c’est effectivement super rentable (à condition de bien sortir).


Mais souvent on anticipe beaucoup trop tôt et on finit par attraper un couteau qui tombe: le super trade rentable devient alors une autoroute vers la ruine …

Le bon Mindset à avoir

C’est clairement l’humilité qui nous fait défaut.
Plutôt que de vouloir à tout prix prendre le maximum sur un mouvement, nous devrions accepter et même être reconnaissant de n’en prendre qu’une partie.
La vraie motivation qui devrait nous diriger n’est pas celle de faire un maximum de gain mais plutôt celle d’avoir réussi à ne pas sortir en perte et ce, même si n’obtient qu’un petit gain.

C’est un peu ce que fait le moineau lorsqu’il cherche à attraper une graine ou un ver de terre.
Il s’expose aux dangers en atterrissant sur le sol, prend ce qu’il peut et puis repart se remettre en sûreté dans l’arbre, quitte à retenter sa chance un peu plus tard …
S’il se pose quand le danger est encore là (anticipation) ou bien s’il reste trop longtemps au sol (en position), il va y laisser des plumes …

Les draw downs ne sont pas réservés qu’à la Bourse ! Stocklib/A.Gast

Et vous, comment gérez-vous votre appât du gain ? Vous êtes libre de nous en faire part en laissant un commentaire plus bas …

Crédit Photo: Stocklib / Gennady Kireev
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *