In Le défi

Le projet d’une vie: se fixer les bons objectifs

Devenir indépendant financièrement n’est pas quelque chose d’insurmontable, il suffit de se fixer les bons objectifs …

Qu’est-ce qu’être indépendant financièrement ?

Les définitions sont multiples. Elle cachent néanmoins souvent une idée floue: être très riche et ne plus avoir besoin de travailler.
Pourquoi dis-je que c’est flou ? Ne plus avoir besoin de travailler est très parlant pour la plupart d’entre-nous, non ?
Ce n’est pas cet aspect là que je trouve flou.
C’est celui d’être riche ! Cela veut dire quoi d’abord: « être riche ». A partir de quel montant on sait qu’on l’est ?

Plutôt que d’essayer de répondre à cette question, je vais d’abord plutôt en poser une autre

A partir de quel montant de revenus, je n’ai plus besoin de travailler ?

Voilà la bonne question à se poser.
Quand on cherche à savoir de combien d’argent dont on va avoir besoin d’ici la fin de sa vie, on ne sait jamais quoi répondre ni quels objectifs de montant se fixer.
Déjà combien de temps allons-nous encore vivre ?
Quel sera le coût de la vie et de mes besoins dans 10, 20 ou même 30 ans ?

En revanche si je me projette sur le mois, j’ai tout de suite une idée plus précise.

Calculer son besoin mensuel

Je connais mes dépenses par mois. En temps normal je m’arrange pour qu’elles restent inférieures à mes revenus 🙂

Il y a nos factures incompressibles de loyer, d’eau et d’électricité, …
Si vous êtes propriétaire et non locataire, il y a les frais d’entretien ainsi que les différents taxes à mensualiser.
Et puis il y a aussi les imprévus, les petits coups de folies, les loisirs.

Dans le calcul de notre « besoin à vivre mensuel », il ne faut pas exclure ces petits éléments qui rendent la vie plus agréable.
Si vous calculez un besoin à vivre basique, vous allez vous mettre en mode « survie ». L’indépendance financière, ce n’est pas cela …

Les revenus

Pour la plupart d’entre-nous, nos revenus sont essentiellement actifs. Cela veut dire qu’il requiert un échange de temps contre de l’argent.
C’est le cas quand on est salarié ou bien à son compte.
C’est le cas également quand on trade. Eh oui 🙂 !
Troquer le salariat contre le fait de passer son temps devant 8h par jour pour gagner de l’argent n’apporte pas grand chose de plus en soi. A part peut-être la satisfaction de ne plus avoir de patron …

L’indépendance financière

Vous l’aurez sans doute compris, l’indépendance financière est atteinte quand j’arrive à produire de manière passive l’argent dont j’ai besoin pour vivre confortablement, sans me priver.
Pour la plupart d’entre nous, ce montant va osciller entre 2 000 et 4 000 € par mois.
Partons donc sur un montant intermédiaire de 3 000 € par mois …

   N’attendez pas la retraite pour en profiter !

Quels objectifs se fixer pour devenir indépendant financièrement ?

Il y a trois façons de générer des revenus de manière passive.

Avoir suffisamment de capital pour vivre des intérêts (Rentier)

Si vous placez 100 000 € à 2% , vous toucherez 2 000 € par an soit 166 € par mois.
Pour atteindre 3000 € par mois, il faudra donc un capital de 1 800 000 €. Ouch !
Le truc, c’est qu’avec les taux négatifs, cette stratégie est plutôt illusoire !

Utiliser l’argent des autres

Le moyen le plus simple est de faire l’acquisition d’un logement et de toucher les loyers: cela peut se faire via un achat immobilier direct ou via une SCPI.
Le taux moyen de rentabilité est variable mais il est raisonnable de penser qu’il sera aux alentours de 5%.
Pour obtenir 3000 € par mois, il vous faudra donc un capital investit de 720 000 €. C’est déjà mieux !

L’investissement

Revenons à la rente, les taux négatifs ne nous permettent pas de vivre des intérêts sur notre argent placé en cash.
Il est toutefois possible d’avoir des taux aux alentours de 10% annuels en plaçant sur le long terme son argent en Bourse.

Avec un taux de 10%, il « suffit » d’avoir 360 000 € en banque pour générer nos fameux 3 000 € de revenus mensuels.
Ca reste élevé mais pas forcément plus cher qu’une maison à 250 000 € pour laquelle on emprunterait 200 000 € sur 20  ans.
Que préférez-vous: avoir une maison à vous (mouais, à la banque pendant le temps de remboursement du prêt), ou bien une source de revenus à vie ?
Certes, il ne faudra pas s’attendre à un taux de 10% chaque année. Certaines années seront plus fastes et d’autres négatives.
Mais l’idée de base est là.

Mais attendez, le raisonnement n’est pas fini …

Quels objectifs se fixer quand en plus on a une activité rémunératrice ?

Avoir des revenus passifs ne signifie pas que l’on doit se dorer la pilule à siroter des cocktails sur la plage à longueur de journée.
Bon d’accord, on peut le faire un moment 🙂 Mais vous allez très vite vous ennuyer.

La puissance des revenus passifs est de vous donner la liberté de faire ce que vous voulez: siroter des cocktails, ou faire ce que vous voulez.
Et « ce que vous voulez » peut très bien rapporter de l’argent … en plus de vos revenus passifs.
Cela accèlera d’autant votre trajet vers vos objectifs … reste à les fixer !

Se payer en premier

La première chose à faire pour éviter de crâmer son salaire ou le revenu de son activité est de se payer en premier.
Vous l’avez sans doute remarqué: quand on dépense et que l’on met ce qu’il reste de côté, il ne reste souvent plus grand chose.
Mieux vaut d’abord mettre une certaine somme de côté, se payer en premier, et dépenser le reste.
Fixez vous comme objectif de mettre ce montant dès le début du mois sur votre livret. Mieux, programmez un virement automatique.
Vous aurez peut-être l’impression de vous serrer la ceinture mais au final, on peut très bien vivre avec quelques euros en moins par mois.

Utiliser l’effet de levier à bon escient

Vous ne devriez emprunter que pour acquérir des actifs qui produisent de la richesse:

  • Emprunter pour une maison que vous louez: Bien
  • pour votre logement principal: pas Bien ! Il ne vous rapporte rien. Vous empruntez pour acheter un passif destructeur de richesse: c’est la meilleure façon de s’appauvrir.
  • S’endetter pour acheter un véhicule pour exercer votre activité: Bien, avec modération 🙂

Boostez votre portefeuille

Tout le monde ne peut pas exceller dans le trading mais cela vaut le coup d’essayer.
Utilisez vos revenus liés à votre activité pour vous exposer à des opportunités de richesse.
Si vous n’arrivez pas à obtenir des résultats, contentez-vous d’investir en Bourse sur le long terme.
Mais faites-le, l’inflation détruit votre capital et il n’y a rien de pire que de le laisser dormir sur vos comptes …

Et vous, quels objectifs concrets vous fixez-vous pour atteindre l’indépendance financière. Vous être libre de nous en faire part en laissant un commentaire plus bas …

 

Partager l'article:
 
 
  

,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.