Investissement ou trading ?

| Mindset

S’il y a bien un risque vicieux avec la bourse, c’est de se mélanger les pinceaux entre investissement et trading.
Commençons déjà par bien faire la différence entre ces deux approches.

 

L’investissement

L’objectif est de prendre des positions sur le long terme.

Avantages

L’unité de temps élevée permet de voir les mouvements. On peut alors se positionner de manière approximative lors d’un retracement.
Cette approche à l’avantage de ne pas nécessiter d’être tout le temps devant les écrans.

De plus il y a peu de manipulation. il faudrait une quantité d’argent considérable pour faire varier en mensuel dans un soucis de chasse aux stops !

Inconvénients

Le problème de l’investisseur: Il faut attendre souvent longtemps le bon moment pour entrer.
Si on arrive en avance, on risque d’oublier le titre et râter le coche …
… mais c’est un moindre mal par rapport au fait d’anticiper un mouvement … qui peut ne pas se réaliser.

L’autre point est qu’il faut mettre un stop assez loin et cela requiert donc d’avoir un money management adapté.
En d’autres termes, c’est d’avoir une position trop petite par rapport aux gains que l’on aimerait avoir.

Enfin quand on est en position sur de longues périodes, on est exposé. On n’est pas tranquille car tout peut arriver …

 

Le Trading

L’objectif est de viser un mouvement impulsif et directionnel.
On veut profiter du momentum.

Avantages

Une fois le trade clôturé, on redevient serein.
Il est possible de faire de l’argent assez vite …

Inconvénients

… il est possible de perdre de l’argent très vite aussi 🙂
Les mouvements sont erratiques et il est plus dur de voir les patterns se dessiner.
Des manipulations peuvent avoir lieu si on est très près du prix (<1 minute).
Comme cela va vite,il faut être aux aguets.
C’est une activité épuisante et difficile où l’on est confronté directement à nos émotions.

 

 

Les risques du mélange Investissement / Trading

Pratiquer à la fois le trading et l’investissement, c’est s’exposer au risque de contamination.

  • Si vous avez l’habitude de trader, vous risquez d’avoir ce type de comportement sur vos graphes d’investissements:
    Vous achetez un titre. Le prix va dans votre sens puis reflue.
    Vous décidez alors de sortir de position avant de devenir négatif.
    Evidemment quelques bougies plus tard le prix va enfin dans votre sens.
    On appelle cela couper les ailes à un trade.
  • Si vous avez l’habitude d’investir, vous risquez de ne pas accepter de clôturer un trade qui ne part pas tout de suite dans votre sens.
    Vous pensez qu’il s’agit d’une oscillation du prix et qu’à la limite c’est une belle occasion de moyenner à la baisse. Avoir un meilleur prix d’entrée en somme …
    Le truc c’est qu’il suffit d’une seule fois où le prix ne parte pas dans votre sens pour ruiner votre compte de trading …
    Pour le coup, là c’est votre égo qui est à l’origine du problème

 

 

La solution: Investissement et Trading … un à la fois 🙂

L’investissement

Quand vous investissez, ne cherchez pas forcément le meilleur moment pour entrer.
C’est en effet tentant pour un trader de descendre d’une unité de temps afin de chercher un meilleur point d’entrée.
Et partant de là, pourquoi ne pas continuer tout en se rapprochant du temps réel ?!

Or c’est le meilleur moyen de se mettre à scalper plutôt qu’à se concentrer sur l’UT mensuelle !

Pensez plutôt à Warren Buffet, il est réputé pour être un visionnaire mais il entre systématiquement trop tôt sur les marchés.
Le truc, c’est qu’une fois qu’il a acheté le titre au dernier vendeur paniqué, il est déjà positionné quand cela se met enfin à remonter !
En fait il est obligé d’acheter pendant que ça dégringole.
Il est tellement capitalisé qu’il ne peut pas acheter un trop grand nombre de titre sans faire bouger le marché.
Il faut donc qu’il les achète à ceux qui vendent en masse …

La philosophie derrière est « Acheter haut pour revendre encore plus haut ».
Il se fout donc de commencer à perdre. Il faut juste être patient. Tout ce qu’un scalpeur n’est pas 🙂

Trading

Quand vous tradez, vous tradez ! L’objectif est de prendre un petit mouvement si possible en partant du plus bas pour aller le plus haut (pour un achat).
Evidemment ce n’est pas simple et il ne faut pas toujours attendre de trop nombreuses confirmations. C’est le meilleur moyen de râter la hausse …
La philosophie du scalpeur sera donc de s’exposer à la réussite avec une assez grande probabilité d’échec.
Il n’y a aucune honte à se tromper: considérez que vous jouez à un jeu de hasard.

Sauf que vous jouez avec une bouteille d’alcool sur un barbecue: si ça prend feu, lâchez tout 🙂

                   Crédit Photo Stocklib / suntorn somtong

Vous devez donc sortir dès que le prix part contre vous.

Le succès en trading ne vient pas de la réussite à chaque fois mais de l’effet cumulé statistiques de la philosophie: « Je gagne, je reste; je perds, je sors ».

Cette approche est abordée dans cette vidéo:

L’astuce que j’utilise pour ne plus mélanger Trading et Investissement

J’ai bien sûr moi-même rencontré ces difficultés. C’est d’ailleurs pour cela que j’en parle !
Ma chance est de ne pas trop avoir le côté investisseur qui déteint sur le trader.
En revanche mon côté trader à tendance à bien contaminer mon côté investisseur.
Pour régler ce problème, j’ai mis au point une technique d’investissement qui permet de se positionner sans les graphiques.

J’en parlerais un peu plus dans un autre article si cela vous intéresse (je vous inviter à laisser un commentaire en bas de cet article si c’est le cas) …

Crédit Photo Stocklib / avemario
Partager l'article:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *