In Le défi

Le défi

Nous sommes en 2019, j’ai 45 ans et j’ai pris conscience il y a déjà quelques années du piège de la Rat Race: travailler pour s’endetter à acheter des trucs inutiles qui nous coûtent de l’argent et nécessite … qu’on travaille.

J’ai été confronté la première fois au problème quand j’ai voulu changer de travail: c’est qu’à “mon âge” on m’estime trop vieux (ie trop cher) pour m’embaucher. En somme, comme la plupart d’entre-nous, il va être dur de tenir jusqu’à la retraite … si on en a une ! C’est ainsi que je me suis rendu compte qu’il fallait trouver une autre solution pour gagner ma pitance.

J’ai découvert le trading il y a quatre ans. Tout de suite cela a été une révélation: pouvoir gagner son argent soi-même sans devoir rendre des comptes … mais paradoxalement cela me rendait responsable de tout: les gains … comme les pertes. Je trouvais le potentiel fascinant et j’ai commencé par me former: d’abord les formations de bases, les moins chères qui malgré leur qualité toute relative (elles n’étaient pas chères) m’ont pas mal appris puis une autre plus couteuse mais très sérieuse.

Le système de base pour devenir libre financièrement est “simple”: un placement socle, en bourse, avec un portefeuille “All seasons” associé à du market timing (portefeuille que je décris et suis régulièrement sur mon premier blog resilians.org) s’occupe de faire augmenter doucement le capital au fil des années. L’autre placement, spéculatif, est du trading et est là pour dynamiser le portefeuille avec au choix: la possibilité d’alimenter le placement socle ou bien de l’utiliser pour vivre.
Ca c’est la théorie et si j’ai mis le mot “simple” entre guillemet c’est qu’il y a une raison …

Après quelques années, je constate effectivement que le placement socle croit doucement mais sûrement et en tout cas bien plus vite que ce fichu livret A ! Ce n’est pas la même chose pour le placement spéculatif !
Après quelques recherches, je me rends compte sur les forums qu’il n’y a pas énormément de personnes qui en vivent réellement: beaucoup d’entre nous abandonnons dans les deux ans, après avoir “cramé” notre compte. C’est que la plupart des méthodes de trading ne parlent que de la technique et pas du côté psychologique qui chamboule tout. Tous ceux qui sont passé d’un compte démo gagnant à un compte réel savent de quoi je parle !

Seulement moi j’avais toujours en tête ce rêve de pouvoir gagner mon propre argent. Mon entourage m’a dit: “tu es fou, c’est de la spéculation, c’est risqué et tu n’apportes pas de valeur ajoutée”. Pourtant un commerçant fait la même chose: il achète des produits pour les revendre après avec une petite marge, la valeur ajoutée étant de faire connaître et de présenter le produit au client. Un trader fait la même chose: il achète et revend en faisant une marge et sa valeur ajoutée est de rendre le marché liquide afin que les autres investisseurs aient confiance et confient leur argent dans les entreprises pour qu’elles puissent innover et d’améliorer notre quotidien …

Me voici donc, quatre ans après ! La bonne nouvelle: Concernant le trading spéculatif, je suis toujours là et depuis un an, je suis enfin rentable! Yessssssss ! La mauvaise nouvelle: je n’ai toujours pas décollé: les gains et pertes que je réalise me font augmenter mon capital que de 0.5% par mois. Il me manque donc quelque chose …

Ce quelque chose, je pense l’avoir identifié: c’est toujours cette foutue psychologie et notamment la peur de perdre de l’argent qui me fait prendre des positions avec des risques beaucoup trop mesurés … et donc des gains rachitiques !

Alors j’ai eu l’idée d’un défi: si je m’engage publiquement cela donnera plus de poids et en parallèle, le chemin que je vais suivre pourra vous être utile également si vous êtes dans la même situation que moi.

Voici donc ma réflexion: comment mesurer que j’arrive à dépasser mes peurs: tout simplement en obtenant un résultat, ce que tout bon trader devrait faire ! Il faut néanmoins que ce résultat soit suffisamment “challenging” pour avoir de la valeur.

Le défi consiste donc à prendre au moins un trade par semaine sur le Forex, en swing trading, avec un risque d’au moins 1% du capital sur chaque trade. Ce défi s’étale sur les 5 mois à venir soit d’aujourd’hui (Juillet 2019) à la fin de l’année. Le côté “challenging” du défi vient du fait qu’il sera exécuté en parallèle de mon activité professionnelle. La soupape de sécurité est que je dédierais un compte avec seulement une partie de mon capital pour le réaliser.

Dans le pire des cas, je perdrais donc l’intégralité de ce compte. Je l’accepte car si cela arrive, je considérerais qu’il s’agit simplement d’un coût pour me former. Si cela fonctionne, je pense que je serais enfin débloqué et que je pourrais envisager la professionnalisation plus sereinement …

Concrètement vous trouverez un rapport hebdomadaire de mes trades en fin de semaine avec la rubrique d’articles “Le défi“. Au gré de mon évolution, je rajouterai des informations techniques ou bien mes astuces que j’utilise au quotidien pour rester Zen. Je vais détailler les setup hardware et software dans les prochains posts.

Je souhaite que tout ceci vous aide autant que moi et que nous puissions grandir ensemble avec le trading …

Crédit Photo Stocklib / Le Moal Olivier
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Vous êtes libre de recevoir ​gratuitement mon ebook "5 étapes pour devenir un trader gagnant"