Defi Trading 01

In Le défi

Semaine 01: Youpi, je me suis planté !

J’ai commencé mon défi trading cette semaine, impatient que j’étais de démarrer. Je suis conscient que je ne vous ai pas encore expliqué mon setup (Matériel, Courtier, …) ni mon plan de trading mais ce n’est pas grave, je vais vous dévoiler cela au fur et à mesure de mes trades: ce sera un bon moyen de comprendre comment je procède. De toute façon ce qui compte avant tout c’est ce que mon expérience m’a enseigné … C’est pourquoi j’ai créé ce blog et que j’en partage les découvertes avec vous …

Revenons sur ce qui s’est passé: j’ai pris deux trades en Swing Trading: le premier a été rentable, le deuxième a touché mon Stop Loss et m’a fait perdre 1% du capital de mon compte dédié pour ce défi, choses que je m’étais imposéé de faire: youpi donc, j’ai réussi à perdre … avec la bonne taille de position ! Bon le compte est très modeste: il n’y a “que” 2000 € dessus ce qui fait que j’ai perdu environ 20 € sur le deuxième trade.

Voyons comment cela s’est passé et comment j’ai pu apprendre des choses:

1er Trade sur l’USDCHF Pris le Lundi 15 Juillet 2019 vers 09h00.

Autant dire que j’ai attaqué la semaine très tôt !

La prise de position s’est faite en M15 au niveau du trait noir. le Stop Loss (SL) se trouve au niveau du trait rouge et le “demi Take Profit” (TP) se trouve au niveau du trait vert.

Un demi-take profit, c’est quoi ce délire ?!!! Dans mon Plan de trading, j’accepte que mon ratio Risque Gain soit proche de 1 (c’est-à-dire que le risque soit légèrement plus important que le gain visé) dans la mesure où le take profit visé est partiel: c’est une technique que j’utilise pour faire baisser la pression psychologique du trade: si le TP est atteint, je clôture la moitié de ma position et je ramène le SL de l’autre moitié à mon cours d’entrée (le trait noir): de cette façon, si jamais le prix reflue, j’aurais au moins empoché un gain et s’il continue d’aller dans mon sens, je n’ai qu’à rapprocher mon SL à chaque nouvelle amplitude …

Sur le long terme, j’augmente ainsi le nombre de petits gains de manière drastique et statistiquement cela compense mes pertes, ie quand le SL est touché sans avoir atteint le TP. Ma performance est essentiellement réalisée par les trades où j’ai raison et que j’accompagne le plus longtemps possible: dans c’est cas là, il n’est pas rare que le TP soit parfois 10 fois supérieur au risque de toucher le SL (En fait 5 fois vu qu’il ne me reste qu’une demi taille de position) !

Comme de fait, quelques bougies après, mon TP a été touché: j’ai donc empoché mes gains sur la moitié de ma position et ai remonté le SL de la position restante sur mon cours d’entrée (je crée une ligne orange pour garder sur mon graphe la position du SL original en rouge): au niveau psychologique j’étais donc libéré car je ne pouvais plus perdre d’argent (sauf gap apocalyptique peu probable en l’absence de news économique proche).

Quelques bougies encore après, mon SL (Orange) est finalement atteint mais je sors gagnant de ma position (Environ 8 €): ce n’est pas excitant mais j’ai respecté mon plan de trading avec une taille de position m’ayant fait risquer 1% de mon capital comme stipulé dans la description de mon défi.

Je n’ai pas lâché cet actif qui restait intéressant pour moi en terme de convergence de tendance baissière sur les horizons plus long terme (Hebdo, Journalier et horaire) et ai attendu un autre signal pour retourner à la charge à la vente.

2eme Trade sur l’USDCHF Pris le Lundi 15 Juillet 2019 vers 18h20.

Je suis sans doute rentré un peu trop vite à cause de mon biais baissier que j’avais le matin ! Pourtant le 300 tick (en bas à gauche n’était pas baissier mais j’ai anticipé un retournement vers le bas de ce dernier: bien mal m’en a pris ! Note pour plus tard: anticiper, c’est mal: il vaut mieux accompagner un mouvement en cours que de tenter de deviner un mouvement quand la situation est incertaine (ie en range).

L’USDCHF était bien baissier en Hebdo, Journalier et horaire (encore qu’il fallait surveiller le RSI au niveau du cercle rouge afin qu’il ne repasse pas au-dessus de sa zone de neutralite (ZN) ce qui aurait été un signal de retournement.

Ce qui devait arriver arriva: après quelques oscillations incertaines au sein d’un range  (qui auraient du me faire sortir immédiatement car je suis un trader de tendance et non un scalpeur) le RSI cassa finalement sa ZN et le prix alla chercher mon SL en sortant par le haut: ouch ! 20 € téléportés directement de mon compte à celui d’un autre trader (il faudra qu’il pense à me remercier 🙂  )!

Ne perdons pas trop de temps à l’analyse technique: je reviendrai sur mon plan de trading dans un autre article.

Revenons plutôt sur mes émotions: qu’est-ce que j’ai ressenti à la perte de cet argent ? en fait pas grand chose !
Peut-être que la somme engagée n’était pas assez élevée ? Je pourrais l’augmenter mais j’ai appris quelque chose: durant le trade perdant,  j’étais plus excité lorsque je voyais le prix évoluer dans le mauvais sens et ai été tenté de couper ma position en mode réactif mais cela eu été contraire à mon plan de trading … Alors je me suis retenu et j’ai même lâché mon écran en faisant autre chose …

Pourquoi ai-je réagi ainsi ? Je pense que le gros problème venait justement du fait que je regardais défiler le compteur P/L (Profit/Loss) en temps réel: sur mon PC, ou sur mon smartphone: je ne le fais pas d’habitude mais là, avec cet enjeu et un risque plus important (1% au lieu de 0.5%), les émotions ont ressurgi.
Quand j’analyse la situation à froid, je me dis que ce n’était pas malin: c’est un peu comme regarder évoluer la consommation de carburant en temps réel: cela fait peur (40 L/100 km pour monter cette petite cote) et c’est même dangereux (on ne regarde plus la route !) mais au final ce qui compte c’est la consommation moyenne.
J’ai donc pris la décision pour le défi de la semaine prochaine de ne plus regarder le compteur de gain / perte latent: je me consacrerait uniquement au graphique.

Résumons un peu les leçons de cette première semaine de défi:

  • Il ne faut pas anticiper un mouvement mais attendre qu’il soit entamé pour se lancer.
  • Il ne faut pas regarder l’indicateur de perte/profit latent: il vaut même mieux l’effacer de son tableau de bord si c’est possible.
  • La technique de prendre des profits partiels est idéal pour faire tomber la pression et nous permet de nous détacher du pathos et ainsi d’être optimum dans le suivi de la deuxième partie du trade.

J’ai appris les deux premières règles pour la somme modique de 12 € seulement. Intéressant non ?

Et vous, utilisez-vous également ces techniques ? Je vous invite à répondre dans les commentaires ci dessous …

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Vous êtes libre de recevoir ​gratuitement mon ebook "5 étapes pour devenir un trader gagnant"