In Investissement

Metavers et investissement

Le metavers est-il LE futur investissement qu’il ne faut pas louper ? Quelques éléments de réponse tout de suite …

Qu’est-ce que le Métavers ?

On dit plutôt Metaverse en anglais. Comme souvent, la francisation des noms anglophones n’est pas géniale (courriel et email, ransomware et rançongiciel, …) alors autant s’habituer aux deux dès maintenant.
Le Métavers est un monde virtuel persistant et partagé via une interaction en trois dimensions (réalité virtuelle).
C’est un endroit où les utlisateurs peuvent passer du temps et interagir avec d’autres personnes: amis, collègues de travail. On peut visiter des sites, participer à des événements (concerts). En somme ce que l’on fait dans la vraie vie mais sans avoir à se déplacer.

En quoi est-ce une évolution d’internet

Ou pour dire les choses franchement: à quoi ça va servir ce truc ?
Le contexte de la pandémie que nous connaissont devait vous apporter quelques éléments de réponses. Celui de l’écologie également.
Pouvoir rester en interaction sans risquer de se contaminer ni ruiner la planète en déplacements carbonés prend tout son sens.

Internet a apporté la révolution de l’information: la connaissance humaine accessible par un simple click et les informations reliées entre-elles par de simples liens.
Avec le Métavers, c’est le moyen d’interagir avec l’information qui va évoluer et si la transition est bien faite, cela peut considérablement en accélérer la vitesse de diffusion et de traitement.

Je vends moi-même des formations en ligne là où il fallait avant intervenir en personne devant des auditeurs.
Je comprends donc bien l’importance du monde virtuel.
Vous pouvez être nostalgique des cartes postales mais le fait est là: c’est quand mêm bien plus pratique par mail !

Qu’est-ce qui peut bloquer ?

Le précédent Second Life

En 2003, Le jeu Second Life sort et permet d’incarner un utilisateur dans un monde virtuel
Le concept de Métavers était né.
La faible immersion liée aux périphériques de l’époque (un simple clavier, un écran et une souris) ont certainement érodé le succès du jeu. Toujours est-il qu’il est toujours là.
A l’époque j’avais essayé le jeu et n’y voyais pas trop d’intérêt: on pouvait tout faire dans la vraie vie. Aucun intérêt de s’en reconstruire une autre. Surtout si c’est moins bien …
On peut donc avoir une réticence des gens à utiliser ce média pour la même approche.

Les choses qui dérangent

  • L’effet Matrix: Ne va-t-on pas vers un transhumanisme ou la fusion réalité et virtuel va devenir problématique voire dangereuse ?
  • Le clavier virtuel dans le Metavers: une interface pas adaptée (autant utiliser celle du monde réel)
Dans sa vidéo de présentation du Metaverse, Mark Zuckenberg nous montre un utilisateur virtuel qui table sur un clavier virtuel (Regarder à 3:37).
On nous montre une fenêtre bidon qui sort de nulle part pour taper sur un clavier virtuel pas très ergonomique.
Autant le fait de sélectionner quelque chose avec les doigts plutôt qu’une souris parait naturel et bien intégré par tous notamment avec les écran tactiles, autant je trouve le concept de clavier virtuel en complet décalage avec la notion d’immersion.
C’est ce qu’on fait déjà avec un clavier physique dans la vrai vie et ça va plus vite. Il n’y a donc aucune amélioration sur ce point.
Je pense qu’il va falloir revoir cette interface dans le multivers

 

Le Métavers: faut-il y croire ?

Si vous me demandez si je suis pour que nous soyons tous câbles avec des Oculus sur la tête, une combinaison haptique (sensorielle) tout en restant affalé sur nos fauteuils, je réponds non.
Le fil “Clone” avec Bruce Willis dénonce les travers d’un tel monde. Le réalisateur, Jonathan Mostow voyait déjà en 2009 les dérives que cela pourraient engendre. Et ça ne donne pas envie …

Maintenant si je me place du côté de l’investissement, le Metavers peut être quelque chose qu’il vaut la peine d’étudier.

Les précédents

Il ya quelques années, personnes ne voyait l’intérêt du Bitcoin ! On a vu ce que cela a donné.
Si on remonte encore plus loin, Internet était destiné à rejoindre la mode des pantalons à patte d’éléphant 🙂
Et encore plus loin, l’ordinateur n’avait aucun avenir …

Qu’est-ce qui nous dit qu’on ne va pas avoir la même chose avec le Metavers ? On regrettera sans-doute alors de ne pas avoir réalisé un investissement dessus.
On n’est pas obligé de mettre des dizaine de milliers d’euros dessus.
Un investisseur avisé recherche avant tout des paris asymetriques: il faut que le gain potentiel soit sans limité et la perte potentielle maîtrisée.

Rien ne nous empêche de mettre un petit billet dessus. Le genre de montant que l’on peut accepter de perdre. Et puis de regarder ce que cela donne dans quelques années.
Cela n’a pas marché, ce n’est pas grave, au moins j’ai tenté.
Cela a fonctionné, jackpot !

Un marché potentiel énorme

Dans son model du Métavers, Jon Radoff les 7 couches du métavers, un peu à l’image du modèle OSI pour ceux qui on fait de l’informatique ;-).

Ce sont littéralement des milliards de dollars qui sont investis dedans:

  • Les expériences:
    On retrouve ce que je disais sur l’interface clavier virtuel qui est à améliorer: si quelqu’un trouve une idée géniale, il est riche à vie, et même après 🙂
  • La découverte:
    Les utilisateurs potentiels n’ont pas encore découverts le Métavers: un marché sur le point d’exploser donc …
  • L’économie des créateur:
    Vous commencez à comprendre comment la blockchain va nous permettre d’acheter des choses qui seront monétisées dans le Métavers ? Ce sera essentiellement de l’information qui sera vendue. Mais on peut envisager l’achat de bien ou de services virtuels …
  • L’informatique spaciale:
    Les logiciels qui serviront à créer, faire déplacer les objets dans la 3D. Les outils de monétisation (Blockchain), de création graphique.
  • La décentralisation:
    Encore une fois tout ce qui tourne autour de la Blockchain. Internet est lui-même décentralisé et particulièrement résilient.
  • L’interface humaine:
    il y a encore du boulot pour arriver à s’immerger complètement dans le virtuel: interface visuelle, auditive, haptique (toucher) et pourquoi pas olfactive: tout reste à faire.
  • L’infrastructure:
    Tout ce petit monde ne fonctionnera pas sans l’informatique, la cyber sécurité, les constructeurs de processeurs …

Le marché en lui-même a donc bien un potentiel considérable et ouvre des perspectives de développement commercial quasi sans limite.

 

Comment se lancer dans l’investissement dans les Metavers

ARK Invest estime que les revenus des mondes virtuels augmenteront de 17% par an, passant d’environ 180 milliards de dollars aujourd’hui à 390 milliards de dollars d’ici 2025.
Bloomberg Intelligence envisage que l’opportunité de marché pour le metaverse atteigne 800 milliards de dollars d’ici 2024.
Voyons comment investir à notre niveau. Je parle bien d’investir et non de trader ou de spéculer …

Les entreprises qui se lancent dans le métavers

Morgan Stanlet nous donne une liste conséquent d’entreprises impliquées dans le Métaverse.
Bien sûr les GAFAM dont Facebook, pardon Meta, sont incontournables …

 

Un ETF pour les gouverner tous 🙂

Maintenant vous le savez, je n’aime pas utiliser des actions pour l’investissement … c’est valable également pour le Metavers.
Je préfère avoir un ETF qui regroupe plusieurs entreprises.
Ce nouvel univers va être un combat âpre entre plusieurs entreprises. Certaines vont disparaître, d’autres apparâitre. Alors autant utiliser un ETF quand il en existe un.

La bonne nouvelle est qu’il en existe un, son raccourci n’est pas original: c’est META. il s’agit du Roundhill Ball Metaverse ETF.
Voici sa composition actuelle au moment où j’écris ces lignes et l’imlication des 15 entreprises qui représente 73% de sa capitalisation:

La mauvaise nouvelle est qu’il s’agit d’un ETF US et donc qu’il ne sera pas tout de suite disponible auprès de tous les brokers en Europe.
Il va falloir le temps que l’émetteur crée une documentation pour être en accord avec la réglementation MiFid 2.
Exit donc les Boursorama et autres banques en ligne. En revanche chez Interactive Broker, cela ne semble pas poser de problèmes.

Analyse technique de META

 

 

Et vous, pensez-vous que le metavers sera la prochaine rupture technologique et qu’il est intéressant de réaliser un investissement dessus ? Vous êtes libre de nous en faire part en laissant un commentaire plus bas …

Crédit Photo Stocklib / katisa
Partager l'article:
 
 
  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *