In Mindset

L’effet miroir en trading

L’effet miroir ou comment la façon dont vous percevez votre trading vous renvoie ce que vous êtes vraiment.

L’effroyable liberté du trading

Nous sommes nombreux à nous plaindre du monde du travail car il implique de suivre des règles qui ont été décidées par d’autres.
Et il faut avouer que cela commence très tôt: à l’école, on nous formate déjà à suivre les règles et à ne pas faire d’erreur.
C’est ainsi que l’on se retrouve à remplir des petites cases excel et à être noté plus ou moins bien selon que l’on a réussit à faire rentrer tout dedans ou pas.

Alors vous imaginez quand vous découvrez que l’on peut gagner de l’argent sans chef, sans contrainte (à part l’heure d’ouverture des marchés), un grand vent de liberté s’engouffre en vous.
Le truc, c’est que très rapidement, on se rend compte qu’absence de règle ne signifie pas anarchie.
Car le résultat de l’anarchie est la ruine assurée: overtrading, prise de risques inconsidérés, effet casino, …

Il n’y a peut-être plus de contrainte mais sans un minimum d’organisation, la destination est inéxorablement l’échec.
Nous sommes peut-être libres de gagner de l’argent. Mais nous sommes libres d’en perdre également !
Il nous faut très vite définir des règles: un money management strict, une procédure (un plan) pour trader.
La seule différence avec le monde du travail: c’est que là, nous choisissons nos propres règles.
Et nos habitudes reviennent vite: il nous faut LA méthode qui nous permettra de gagner.
Mais là encore, il n’y a pas LA méthode mais seulement une méthode qui vous conviendra: vous devrez la chercher, la construire, vous inspirez des autres …
Mais au final c’est toujours vous qui aurez le choix.

C’est cela qui est effrayant en trading: tout est possible et nous sommes omnipotents:
Si nous réussissons, c’est grâce à nous exclusivement … si nous échouons, nous sommes aussi les seuls responsables.

A partir de ce constat: la façon dont nous tradons et surtout dont nous réagissons à nos résultats va en dire beaucoup sur nous …

 

L’effet miroir en trading

Fondamentalement, il y a deux types de miroir. Ou plutôt un seul miroir et deux types de reflet:

Le miroir négatif et votre trading

C’est là que cela devient intéressant.
Nous avons vu au premier paragraphe qu’en trading, nous sommes responsables de nos résultats.
Et pourtant la tentation est forte de rejeter la faute d’un mauvais trade sur un élément extérieur:

  • « C’est ce foutu courtier qui a fait exprès de déclencher mon stop avant que ça n’aille dans mon sens ».
  • « Ce sont les marchés qui font n’importe quoi ».
  • « Cette news économique a perturbé le marché »;
  • « L’inflation est forte ».
  • « C’est parce qu’il n’y a pas assez d’inflation ».

Je pourrais continuer la liste indéfinement. Le truc est qu’à chaque fois, on refuse sa responsabilité lors d’un échec.
Et pas uniquement en cas d’échec …

Le miroir positif du trading

Quand tout se passe bien et que vous avez réalisez un bon trade, vous vous sentez bien.
Il arrive néanmoins que vous ressentiez une gêne vis à vis de ce succès: « j’ai eu de la chance » ou encore « c’est exceptionnel ».
Alors que vous devriez accepter ce succès comme une composante de vous, vous rejetez la raison de votre succès à l’extérieur.
Or vous avez bien mené ce trade. Vous avez même gagné de l’argent ! C’est uniquement grâce à vous !

Ce que montre les neurosciences, c’est que « ce qui me dérange chez l’autre est ce qui n’est pas réglé en moi-même« .
Il y a donc des leçons à tirer de tout cela, que ce soit dans des situation négatives ou positives.

Les différentes leçons sur soi que vous retourne le miroir du trading

Garder une position perdante

Quand vous refusez de couper une position perdante, c’est que vous rejetez l’idée même de vous être trompé.
Le truc est qu’il n’est pas possible de prévoir ce que va faire le prix.
Il n’y a donc aucune honte à s’être trompé.
Je dirais même que c’est le propre de l’être humain d’évoluer par un jeu incessant d’essais/erreurs.

Vous interdire de faire erreurs, c’est vous couper de la possibilité d’évoluer, de grandir.
Et il ne s’agit pas seulement de trading: c’est quelque chose à accepter dans votre vie de tous les jours.

Couper ses trades gagnants trop vite

Vous avez la situation inverse où le prix part dans votre sens et vous commencez à être inquiet d’un potentiel retour de flamme qui effacera tous vos gains latents.
La réaction la plus probable sera alors de prendre vos gains très vite, trop vite … jsute avant de voir le prix continuer dans votre sens.
Si sécuriser ses trades a du sens (rien de plus frustrant de partir en perte après avoir été en fort gain latent), se contenter de miettes n’est pas une solution.

Pourtant beaucoup d’entre-nous ressentons cette pulsion de prendre nos miettes au plus vite.
Ce faisant, nous nous interdisons de faire de fort gains.
La plupart du temps, nous agissons ainsi par peur mais derrière la peur se cache autre chose: souvent c’est l’absence de considération pour soi. On ne se trouve tout simplement pas digne de gagner !

Le détachement du reflet

On peut encore avoir une troisième approche vis-à-vis de notre trading. Il s’agit de se couper émotionnellement du résultat.
Plusieurs situations amènent à ce résultat:

  • en risquant des sommes très faibles à ce moment là, les risques sont minables … et les enjeux de gain aussi.
    Difficile d’avoir une crise de panique quand le maximum à perdre est 1 €!
  • en utilisant la plateforme de test de votre courtier. Il vous sera difficile de ressentir quoique ce soit avec de l’argent virtuel.
    Je vous encourage donc vivement à passer en mode réel dès que vous maîtrisez l’utilisation de la plateforme de votre courtier.
  • enfin, il est possible aussi de se détacher de son trading si l’argent que vous utilisez n’a pas de réelle importance pour vous.
    C’est d’ailleurs ce qu’il y a de mieux à faire pour éviter d’avoir des reactions émotionnelles trop fortes.

Toutefois ce dernier point pose problème. Car si se couper de ses émotions est une bonne chose pour appliquer un plan de trading rationnel, cela permet pas pour autant d’apprendre sur soi et d’évoluer au moyen de ses émotions.
Quand je ressens une gêne en moi par rapport à une situation de trading, c’est qu’il y a quelque chose en moi qui n’est pas réglé.
Je dois donc travailler dessus … pour grandir.
C’est d’ailleurs tout l’objet de ce blog dont le titre est éponyme: grandir avec le trading.

Se relaxer en trading et chasser la pression

 

 

Emotions versus Raison

On dit souvent qu’il convient de décider avec sa tête. C’est une chose que je repète moi-même sur ce blog depuis longtemps.
Seulement en pratique, on voit bien que nous autres humains décidons réellement avec nos émotions.
C’est donc pour cela que nous échouons à metre en pratique nos plans de trading.

Dans ces conditions, à quoi bon faire un plan de trading ?

Eh bien l’idée est que le plan de trading sert … uniquement quand nous sommes au clair sur nos émotions.
C’est seulement quand perdre ou gagner de l’argent en appliquant le plan ne nous retourne plus que nous sommes dans les conditions du succès.
Tout simplement parce que nous savons rationnellement qu’appliquer notre plan nous fera gagner à moyen/long terme.

Si en revanche nous ne sommes pas en phase avec nous-mêmes, il nous est alors impossible d’appliquer le plan et tout part en sucettes.

Comment faire ce travail en pratique ?

L’effet miroir est un outil fantastique et il ne s’applique pas forcément au trading.
A chaque fois que vous ressentez quelque chose de positif en vous face à une situation, c’est que vous reconnaissez qu’une partie de cette situation est en vous également.

Quand vous ressentez une émotion négative, c’est qu’il en est de même:
« Je n’aime pas le fait qu’on ne m’écoute pas » devient « dans certains domaines, je ne m’écoute pas moi-même ».
Au niveau trading, cela se traduira par exemple par des pensées du genre: « Ca y est, j ‘ai encore perdu, je suis nul ».

Et en creusant vous vous rendrez-compte que vous avez tendance à vous dévaloriser dans certains domaines.
Il conviendra alors de prendre conscience de votre vraie valeur dans ces domaines pour inverser la tendance.
Vous trouverez forcément un contre-exemple où vous avez réussi de belle manière un projet.
Pour le trading, ce sera prendre conscience qu’il est normal de ne pas tout réussir dans la mesure où il y a une grande part de hasard. Et ce dernier ne remet pas en cause votre valeur.

Et vous, comment voyez-vous l’activité de trading ? Comme un simple moyen (et non un moyen simple 🙂 ) de gagner de l’argent ? Ou bien comme une fantastique approche pour grandir ? vous êtes libre de nous en faire part en laissant un commentaire plus bas …

 

 

Crédit Photo Stocklib / Ewastudio

 

Partager l'article:
 
 
  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.