In Le défi

Semaine 07: Résilience et Trading

Contexte Psychologique:

Aucun trade pris cette semaine: il n’y a toujours pas de volumes. C’est le moment de creuser les sujets de fond ! 🙂

La Résilience:

Pour ceux qui me connaissent depuis quelques années, vous savez que j’accorde beaucoup d’importance à la résilience, cette capacité de rebondir face à un pépin et donc de se donner les moyens de le faire !

En trading, la problématique est la même: comment faire en sorte d’être prêt face à l’impondérable ?

Il y a bien sûr le plan de trading classique qui intègre les conditions d’entrée, de sortie mais aussi le money management et notamment le SL qui limite la casse à ce qui est acceptable en cas de pépin.

Mais il faut penser également à la forme et intégrer les impondérables:

Ainsi votre plan de trading doit prévoir:

– Une panne de votre ordinateur.

– Une rupture de votre connexion internet.

– Un pépin pas prévu qui vous oblige de quitter les écrans quelques heures.

La panne d’ordinateur:

Les origines peuvent être multiples: tout d’abord la micro coupure de courant ! Vous en compenserez efficacement les effets  avec un onduleur dont la puissance nominale sera au moins le double de la puissance que consomme votre environnement de travail (PC+Ecran+Box internet).
Pourquoi le double ? En fait ce n’est pas nécessaire pour les micro coupures mais si la panne devient plus longue et qu’il vous faut basculer sur une autre source de courant (groupe électrogène), il vous faudra le temps pour réaliser l’opération.

La coupure de courant peut en effet s’éterniser et là vous avez 2 options: avoir un système d’alimentation autonome (ex: Groupe électrogène) pour raccorder votre onduleur dessus ou bien utiliser un ordinateur portable qui fonctionne avec un adaptateur 12V.
C’est toujours utile d’acheter cet adaptateur au moment où vous acquérez votre portable.

Bien sûr chaque système de sécurité nécessite une maintenance préventive: les batteries de l’onduleur doivent être changées régulièrement et votre batterie de voiture de secours doit être maintenue chargée régulièrement.

On peut aussi avoir la bonne vieille panne de disque dur ou de carte mère. Dans ce cas, seul la possession d’un autre ordinateur vous sauvera de ce mauvais pas.

La panne de connexion Internet:

Pas de bol, en fait c’est votre box ADSL qui vient de vous lâcher: il faut avouer que la canicule de ces derniers jours n’a rien du arranger.

Il vous faut un accès de secours: cela peut être votre téléphone portable en mode “Partage de connexion” à distance ou bien un autre point d’accès wifi si vous avez la chance que votre voisin dispose d’un réseau communautaire comme le propose Free.

Dans les deux cas, n’envisagez pas de faire du scalping, trop consommateur en bande passante mais profiter de l’accès de secours pour couper vos positions.

Il existe également une autre possibilité plus ingénieuse qui consiste à utiliser une une machine virtuelle dédiée sur Internet. Pour le prix d’un abonnement ADSL, la société OVH propose ce genre de service qui offre de nombreux avantages dont celui majeur d’être toujours disponible et connecté (en dehors des pannes qui peuvent elles-aussi toujours arriver 🙂 ).
Cela me permet de profiter d’un accès 100 Mbps permanent. Et vous n’utilisez qu’une faible partie de la bande passante  pour partager l’écran à distance avec des outils comme AnyDesk ou Teamviewer. Et dans ce cas, une simple connexion 3G suffit à avoir une impression de fluidité de l’usage de la machine.

L’urgence:

Votre petit frère vient de se casser une jambe et vous devez l’emmener à l’hôpital ?
Même s’il est plus raisonnable de couper vos positions, vous pouvez aussi mettre en place des ordres limités pour serrer le prix au plus près tout en laissant une chance au trade d’aller dans votre sens. Dans ce dernier cas, avoir un accès configuré sur votre téléphone portable pour suivre tout cela pendant que vous patientez  durant la phase de plâtrage du petit monstre est capital.

Pour les cas les plus extrêmes, où vous n’avez pas le temps de couper vos trades, par exemple le cas classique qui arrive tous les jours de la bonne vieille attaque aérienne 🙂 , je vous recommande d’avoir le numéro de téléphone de votre courtier afin de pouvoir lui faire couper les positions en mode dégradé.

Dans tous les cas, n’attendez pas que le pire arrive, faites des simulations: coupez le courant et voyez comment cela se passe, faites comme si votre ordinateur principale vous lâchait, appelez votre courtier pour tester la fermeture d’ordre par téléphone.

C’est seulement en testant les cas les plus probables, que l’on sait que nous avons des plan de secours qui fonctionnent et tout cela participera à augmenter notre sérénité et ainsi pouvoir trader en plein possession de nos moyens …

Et vous, êtes-vous un éternel optimiste qui ne pense pas que le pire puisse arriver (que ce soit au niveau de l’évolution du prix ou bien de l’apparition d’un problème) ou bien êtes-vous comme moi, un adepte des plans de secours ? Je vous invite à répondre dans les commentaires ci dessous
Si vous faites partie de la deuxième catégorie, je vous recommande de lire mon livre “L’art subtil du sabotage” qui devrait vous aider à transformer ce qui peut semble être une névrose aux yeux de vos proches en un réel avantage stratégique 🙂

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Vous êtes libre de recevoir ​gratuitement mon ebook "5 étapes pour devenir un trader gagnant"