In Mindset, Technique

Volatilité et trading

Volatilité et trading: deux termes indissociables !
C’est certainement le couple le plus explosif ou en tout cas celui qui a le plus d’impact sur vos résultats.
Tour d’horizon de la question …

Qu’est-ce que la volatilité ?

La volatilité en trading est la caractéristique dynamique d’un marché.
Elle n’est pas une valeur absolue en soi mais une référence par rapport à son historique.
Ainsi chaque marché aura une volatilité moyenne avec des pics et des creux de volatilités par rapport à elle.

On dit que la volatilité est faible quand le marché évolue doucement sans faire de grande amplitude.
Au contraire, l’inverse sera utilisé quand le marché évolue dans de grandes oscillations.

D’où vient la volatilité ?

Les chaînes d’information économiques tentent toujours de donner une raison à tel ou tel mouvement des marchés.
C’est toujours facile a posteriori mais complètement illusoire.
On a ainsi une même explication qui pourra être utilisée pour epxliquer une hausse … ou une baisse !
En fait la Bourse reflète ce que les intervenants voient pour le futur !

  • S’ils estiment en moyenne que l’avenir est radieux, ils vont acheter.
  • S’ils pensent le contraire, ils vont vendre.

Certains plus contrariens feront pourtant exactement l’inverse ! Bonne chance pour vous y retrouver là-dedans…
Une seule chose est sure: c’est bien la somme des irrationnalités des intervenants qui font bouger le prix: aucune explication à chercher là-dedans donc !

Plutôt que d’essayer de comprendre pourquoi le prix monte, constatez juste qu’il monte et servez-vous de cette information !

La bonne et la mauvaise volatilité en trading

La volatilité est intimement liée à la psychologie des intervenants.

Quand la volatilité est faible, cela signifie qu’il y a un certain consensus autour du prix.
On préfèrera se positionner pendant ces moments là. De cette façon, le cours d’exécution de nos ordres seront proches de ce que nous voyons sur le graphique.
Bien évidemment, il ne faudra pas non plus se placer trop tôt au risque d’anticiper un mouvement … avec tous les risques que cela comporte

Quand elle est forte, c’est qu’il y a un réel intérêt des intervenants pour le prix:

  • soit parce qu’il y a un bon momentum sur le prix.
    Dans ce cas, la volatilité est saine est marque un réel intérêt pour le titre.
    Tout est dans la rationnalité et intervenir reste intéressant à la faveur d’une pause dans ce momentum.
    Bien sûr quand le mouvement devient exagéré et se transforme en bulle, on retrouve une explosion de la volatilité et à ce moment là, la rationnalité a laissé la place à la cupidité…

  • soit parce qu’il y a une forte hésitation.
    Dans ce cas, la volatilité est particulièrement dangereuse pour votre portefeuille.
    Imaginez que c’est un combat à mort entre acheteurs et vendeurs.
    C’est le terrain de jeu favori des émotions de chacun: la peur de râter une opportunité (FOMO) et la peur de reperdre ses gains font des ravages dans cette phase où la rationnalité n’a plus lieu d’être.
    Là, clairement, il vaut se détourner du titre le temps que cela se calme.

Cela donne quoi sur les graphiques ?

Comment détecter se phénomène de volatilité et savoir si on est dans une phase de bonne ou de mauvaise volatilité ?
La suite dans la vidéo … grâce aux singes 🙂

 

Crédit photo Stocklib / Oleksandr Khoma (Vignette Vidéo) et Udo Schotten

Vous êtes libre de laisser vos remarques en utilisant les commentaires plus bas.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *