In Mindset

Bien appréhender la chute de prix

Appréhender l’évolution d’un prix qui chute, c’est distinguer s’il s’agit d’une correction ou d’une baisse plus profonde.
Comment s’y retrouver ?

Tout dépend de la hauteur

Si en montant votre escalier, vous tombez et dévalez quelques marches, il ya de grandes chances que vous vous en remetiez vite et reprenez votre ascension.
En revanche si vous dévissez alors que vous grimpez une montagne, ça risque d’être plus long voire un peu plus définitif !

La difficulté est donc de savoir à quel type de chute nous faisons face.

Aller plus haut !

Pour reprendre notre exemple de tout à l’heure, nous pensons que monter l’escalier ou gravir la montagne ne se fait que dans un sens: la ligne droite.
C’est un peu notre travers humain de ne jamais accepter de reculer quand nous avançons vers notre but.
Nous avons du mal à perdre ce que nous avons gagné. Et encore plus à imaginer qu’on puisse perdre.
Or cette perte est nécessaire pour avancer.
D’ailleurs nous avons tous rencontré des paliers dans notre apprentissage dans lequel nous avons eu l’impression de stagner.
La progression finit par repartir. Il fallait juste un peu de temps pour stabiliser ce que nous avions appris avant de s’appuyer dessus à nouveau pour avancer.

Quand on apprend trop trop vite, on finit justement par se planter car on n’a pas eu le temps de réaliser ce travail de consolidation.
Et bien vous savez quoi, pour l’évolution du prix en Bourse, c’est la même chose !

 

Lutter contre notre nature

Pour être gagnant en Bourse, il faut donc lutter contre notre biais d’acheter quand ça monte.
Il convient plutôt d’attendre une consolidation pour se positionner.
C’est le principe même du swing trading.

Maintenant comment être sûr que la baisse en cours est temporaire et ne va pas nous entrainer plus loin ?

 

Bien appréhender la chute de prix

Il y a un indicateur parfait pour nous aider à faire la différence. Il s’agit du RSI.

Dans une phase de croissance, le RSI va rester au-dessus de sa zone de neutralité (ZN) à 50. Au passage, il s ‘agit d’une zone et cela peut donc osciller légèrement autour comme 45-55.

Ainsi quand après un mouvement haussier on est en phase de consolidation, le RSI se rapproche de la ZN mais reste toujours au-dessus.

S’il casse sa ZN, fait un pull-back dessus puis redescend, alors on peut être relativement certain qu’on se dirige vers une belle dégringolade.
C’est encore plus probable quand le Prix a réalisé une divergence baissière avec le RSI juste avant.
On parle alors d’actualisation de la divergence.

Le problème des divergences est qu’il faut attendre qu’elles s’actualisent pour être sûr qu’on va à la catastrophe.
Or quand on trade, on a plutôt tendance à chercher à entrer avant que le mouvement ait lieu.

Comment avoir plus de garantiers et ne pas attendre la fin d’un mouvement pour en profiter ?

On n’est jamais sûr de rien

Mais on peut augmenter nos chances en guettant la fin d’une consolidation baissière au sein d’un mouvement haussier dès lors qu’il n’y a pas de divergence baissière qui se soit produite avant.
Pour guetter cela, il y a plusieurs techniques dont “mes” fameuses bougies Heikin Ashi Pointées dont je parle dans la vidéo ci-dessous …

 

 

Et vous, comment distinguez-vous qu’une chute est temporaire ou plus durable ? Vous êtes libre de nous en faire part en laissant un commentaire plus bas …

Crédit Photo Stocklib Michal Bednarek
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *