Plomberie et trading

In Technique

Ce que la plomberie peut apporter au trading

Bonjour chers amis traders 🙂 et tout d’abord meilleurs voeux pour cette nouvelle année 🙂

Vous allez me dire, ça y est, le pauvre garçon a perdu la raison :-). En quoi la plomberie peut aider au trading ?

S’inspirer de ce qui existe

Eh bien en fait, comme beaucoup de chose, on peut s’inspirer de la nature ou de ce qui se passe autour de nous pour un tout autre sujet.

Ici je vais vous parler d’un outil tout bête: le clapet anti-retour !

A quoi cela sert-il ? Eh bien à faire en sorte que le flux qui passe à travers ne puisse le faire que d’un côté.

Comment cela fonctionne-t-il ? L’eau s’accumule dans le tuyau à gauche, la pression augmente appuie sur le clapet: l’eau s’écoule donc de gauche à droite. Si maintenant, l’eau cesse d’arriver par la gauche, la pression de l’eau à droite appuie sur le clapet et empêche l’eau de refluer vers la gauche .

L’appliquer au trading

Et alors me diriez-vous ? Remplaçons l’eau par de l’argent et on comprendra tout l’intérêt de se dispositif !

Il n’est en effet par rare d’entendre des traders se vanter d’avoir gagner pas mal d’argent puis tout reperdu après.

Le truc c’est qu’il est difficile de savoir s’arrêter quand cela va bien ou quand cela ne va pas.

Avec un système anti-clapet, cela ne serait pas arrivé !

Comment appliquer concrètement ce système au trading ?

Il y a 2 façons:

  • La première se déroule au sein même du trade: à partir du moment où le gain latent est positif, on ne devrait pas pouvoir l’autoriser à redevenir négatif: il convient donc de remonter très rapidement son Stop Loss au cours d’entrée (Break Even) une fois que le gain latent est positif.
  • la deuxième est liée à la succession de trades: on ne devrait pas pouvoir reperdre ce que l’on a gagné au cours d’une période (jour, semaine, mois): cela impose donc de se fixer des limites cumulées maximales de gain et de pertes.

Un exemple concret

Par exemple si je me donne un objectif de 100 € de gain par jour, dès que ce gain est atteint, il convient de s’arrêter de trader.
Si on a fait un peu plus, par exemple 130 €, on ne devrait pas pouvoir reperdre plus de 30 € (frais compris) au cours du prochain trade: à nous de calculer la position en fonction de cet objectif.

Si maintenant je perds disons 50 € au cours d’une journée, et bien je décide d’arrêter les frais.

Ce système doit pouvoir être étendu à la semaine (ex: +500 €/-250€) et au mois (ex: +2000/-500 €).

En agissant ainsi, on évite de voir nos précieux gains refluer et on maximalise nos chances de pouvoir dégager un bénéfice en fin de mois …

 

Et vous, utilisez vous ce type de martingale pour savoir vous arrêter à temps ? Vous êtes libre de nous en faire profiter en utilisant les commentaires plus bas …

Crédit Photo Stocklib / Aleksandr Elesin
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

One Response to Ce que la plomberie peut apporter au trading

  1. Martin dit :

    très parlante l’image du clapet anti-retour ! je ne vais plus regarder d’un même oeil mes stops journalier, hebdo et mensuel ! merci Arnaud, la leçon est un peu mieux assimilée maintenant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Vous êtes libre de recevoir ​gratuitement mon ebook "5 étapes pour devenir un trader gagnant"