In Technique

Dip de marché ou début de la fin ?

Le marché est en baisse mais est-ce le dip (point bas avant reprise) ou bien la fin du monde ?

La progression des marchés

Comme vous avez du le constater, les marchés montent rarement en ligne droite avant de se retourner.
Le mouvement fait plus penser à un serpent dans un tunnel.
Il faut donc regarder le mouvement d’ensemble plutôt que de se focaliser sur les petites oscillations.

Le processus du dip

On a donc bien compris le mouvement d’oscillation du prix.
Il va donc falloir identifier un momentum haussier.
On peut utiliser les moyennes mobiles, le RSI (au-dessus des 50) ou tout autre indicateur qui nous parle.
J’ai déjà expliqué cela en détail notamment dans cet article.

L’idée est qu’une fois un momentum haussier identifié, on saisit chaque baisse pour profiter de l’oscillation à la hausse suivante.
Avec le RSI, on peut facilement repérer ces dips.
Ils coïncident bien souvent avec un rebond sur la zone des 50.

 

Il faut donc avoir un esprit un peu contrarien en achetant les creux dans le tunnel à serpent haussier.
Les intervenants qui perdent en bourse ont en effet tendance à faire le contraire:

  • acheter en haut de l’oscillation en pensant que ça va continuer à monter.
  • revendre au plus bas en pensant que c’est foutu … juste avant que le  prix se mette vraiment à partir !

Le problème est que le RSI ne rebondit pas à chaque fois sur les 50, il peut très bien descendre en-dessous sans que cela ne veuille dire qu’il ne s’agit pas d’un Dip.
voyez plutôt.

Pas facile de s’y retrouver.

On voit que le dip du covid (en rouge) était vraiment un point bas et non un retournement.
Et pourtant le RSI est bien descendu au-dessous des 50.

Aujourd’hui (mi juin 2022), on voit le RSI revenir sur les 50 à droite du graphique. S’agit-il d’un dip du marché ou bien du début de la fin des haricots ?

 

Le retournement de marché

Mis à part les annonces catastrophes, le scénario est souvent le même.
Restons sur le cas d’un momentum haussier.
On commence par une divergence entre le prix et le RSI:

  • l’oscillation du prix fait un nouveau plus haut plus haut que le précédent.
  • mais le RSI fait un nouveau plus haut plus bas que le précédent.

On appelle cela une divergence. Cela traduit une faiblesse dans l’inertie du prix.
Il y a une image que j’aime utiliser souvent. C’est celle de l’avion. Je vous invite à regarder la vidéo avant de continuer à lire.

 

Le divergence se valide par une cassure du RSI de la Zone de neutralité (ZN) des 50, une incursion en-dessous, un retour sur la ZN puis un ultime rebond vers le bas.
A ce moment là, on entre en phase baissière.

Reprenons le graphique du CAC vu plus haut: nous n’avons pas eu de rebond du RSI sur sa ZN: c’est donc que le mouvement baissier n’était pas enclenché.

 

En revanche sur ce marché, les choses sont beaucoup plus claires: le retournement à la baisse est acté:

Il s’agit du CAC 40 en 2008, la suite est connue de tous …

 

 

La clé pour distinguer le dip de marché du début de la fin

Le RSI est vraiment un indicateur pertinent pour connaître la force d’un marché.
Associé aux volumes, on obtient un combo fantastique.
On a en effet vu dans un autre post que ce sont les transactions passées au marché qui font bouger le prix.
Et le volume indique précisément le nombre de ces transactions.

Pour qu’un mouvement d’ampleur soit valide, il faut donc que le volume soit important.
Si au contraire le volume est faible et que le mouvement est d’ampleur, cela signifie que très peu de personnes font bouger le prix.
Il y a donc fort à parier qu’il s’agit des dernières personnes à se faire avoir et à acheter leur titre aux derniers sortants qui prennent leur bénéfice … avant un retournement d’ampleur.

Reprenons le CAC40 en journalier. Nous avons tous les éléments d’un retournement de marché:

  1. la divergence baissière se forme en (1)
  2. le RSI casse lz ZN en (2) …
  3. … et rebondit sur sa ZN en (3). A partir de ce moment là, le retournement baissier est acté.
  4. Lors de la phase de baisse en (4), on voit les volumes correspondants augmenter: la baisse est donc bien soutenue.
  5. lors de la phase de rebond en (5), la hausse se fait avec moins de volume. c’est la preuve qu’il y a moins d’investisseurs à l’achat qu’à la baisse.

Si on lit correctement ces points, cela veut donc dire que le CAC 40 est en phase baissière depuis Avril 2022.
Ce schéma se retrouve sur de nombreux autres titres.
Je ne sais pas pour vous ,mais moi, j’ai déjà attaché ma ceinture …

Et vous pensez-vous que la « correction » en cours du marché est temporaire et qu’il faut acheter le dip ou bien que ce n’est que le commencement de la fin ? Vous êtes libre de nous en faire part en laissant un commentaire plus bas …

Crédit Photo Stocklib / tanaonte
Partager l'article:
 
 
  

,

2 Responses to Dip de marché ou début de la fin ?

    • Arnaud dit :

      Hello Jean,
      difficile de prévoir l’avenir que ce soit pour Cathy Wood ou plus humblement pour moi 🙂
      Il est normal que chacun ait sa conviction par rapport à son interprétation.
      C’est ce qui fait qu’on trouve un acheteur en face d’un vendeur.

      Pour ma part, au jour d’aujourd’hui (2022/06/15), je n’ai pas de raison de changer ma façon de penser sur la situation y compris pour les valeurs technologiques US.
      Le graphique ci-dessous, QQQ, montre en effet qu’on a eu là encore divergence baissière, validation par le RSI qui a rebondi sur sa ZN vers le bas.

      QQQ en Weekly

      On est en cycle baissier. Ce n’est pas forcément un krach mais je ne vois pas d’élément qui indique un point bas …

      On se donne rendez-vous dans quelques temps pour voir ce que cela va donner 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.