In Technique

L’art de moyenner en trading

S’il y a bien une expression autour de laquelle les intervenants se battent en trading, c’est celle de moyenner.
Certains sont pour, d’autres contre.
Petit tour de la question …

Qu’est-ce que moyenner ?

A la base, moyenner, c’est entrer en position en plusieurs fois afin de diminuer son coût d’achat.
On anticipe un mouvement dans un sens et on se construit une position en plusieurs fois.
C’est qu’on n’est pas encore sûr que ce mouvement va avoir lieu.

Les professionnels des marchés font également cela pour rester discret quand ils veulent entrer avec une grosse position.

Pour les particuliers, il y a malheureusement une toute autre idée derrière cette action: celle d’acheter à bas prix en anticipant un mouvement … qui peut très bien ne pas se produire.

Moyenner à la baisse en trading

On appelle cela moyenner à la baisse.
Concrètement vous achetez un titre mais le prix continue de baisser au lieu de monter.
Vous vous dites: ça va forcément remonter, je vais profiter pour en acheter plus. Comme cela, je gagnerai plus quand ça va décoller.

Le truc c’est que vous augmentez votre risque.
Alors oui, si le prix part, vous allez vous faire plein de sous mais si la tendance baissière continue, vous pouvez vous ruiner.

En trading, il vaut mieux être régulier et gagner peu à chaque fois que de vouloir faire un coup et tout risquer sur un trade et de ne plus pouvoir trader.

Moyenner à la hausse en trading

L’autre technique consiste à moyenne à la hausse.
Il ne s’agit pas de faire la même chose que le moyennage à la baisse sur une vente à découvert mais tout simplement d’augmenter sa position quand le prix va dans notre sens.
Cette technique s’appuie sur la règle suivante: couper rapidement mes trades perdants et accompagner le plus longtemps possible mes trades gagnants.

Elle peut poser également problème si on gonfle trop sa position sans avoir verrouillé ses gains avant.
Si vous prenez une position cumulée trop importante sans adapter votre stop loss à la volée, vous risquez d’avoir une perte potentielle supérieure à votre risque initial.

Par rapport  à l’exemple précédent, voilà ce que ça peut donner :

Ici une news très négative à imapcter le cours du titre Solutions 30 SE.
Déjà en temps normal avec un SL plus proche, on n’aurait pas été sûr d’être exécuté dessus alors là avec un SL largen autant dire qu’on a revendu au pire moment …

Mais alors que faut-il faire ?

La règle d’or

Il faut absolument que vous majoriez systématiquement votre risque.
Si vous avez prévu dans votre plan de trading de ne jamais risquer plus de 1% de votre capital sur un trade, il vous faut l’appliquer à la lettre.
Cette règle est à graver dans votre esprit:

Ne pas renforcer une position tant que le risque de la précédente n’est pas neutralisé.

Cela veut dire que vous devez avoir ramener votre risque à zéro avant d’augmenter votre position.
concrètement, cela consiste:

  • soit à ramener le Stop Loss sur le cours d’entrée
  • soit à clôturer la moitié de la position et ramener le Stop  Loss de l’autre moitié sur un niveau qui vous ferait perdre moins que ce que vous avez gagné avec la première clôture.

 

Si à la suite d’une opportunité, une nouvelle se présente sur le même titre, il ne faut la prendre que si vous n’avez plus aucun risque sur la première position.
Il faut bien sûr pour cela que le prix ait suffisamment décollé.
Si vous ne le faites pas, vous allez augmenter votre risque… et vous vous exposez à la clé aux mêmes problèmes que ceux qui moyennent à la baisse.

 

Et vous comment gérer vous le pyramidage de position ? Vous êtes libre de nous en faire part en laissant un commentaire ci-dessous …

Crédit Photo: Stocklib / Elnur Amikishiyev
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *