L’ordre épuisette extrême

L’ordre épuisette, ou à cours limité, est intéressant … à condition de ne pas verser dans l’extrême.

C’est quoi un ordre épuissette ?

On voit bien l’image de l’épuisette ! L’idée est de passer un ordre d’achat à cours limité en dessous du prix actuel.
Ainsi, si le prix touche le seuil, on récupère le titre au prix que l’on veut.
Avec cette technique et contrairement à un ordre au marché, on maîtrise le prix d’achat … mais on n’est pas sûr d’être exécuté.

C’est comme attendre que l’eau gèle dans une rivière pour pouvoir en preléver avec une passoire.
Et s’il ne gèle pas ?

Les ordres extrêmes

Certains peuvent se dire. Bon eh bien, puisque je ne suis pas sûr d’être exécuté, pourquoi ne pas mettre un prix extrêmement bas ?
De cette façon en cas de flash crash, je rentre à un prix très bas et le prix va ensuite remonter très vite.

Sur le principe, cela peut paraître une bonne idée. Mais il suffit d’une seule question pour démonter ce plan: où mettre mon stop ?

Si on part en effet du principe que le prix va baisser très fort, jusqu’où peut-il aller ?

 

Le piège de l’ordre épuisette extrême

Si tout va bien comme dans l’exemple ci-dessus et que l’on a mis un Stop loss qui ne s’est pas déclenché, alors on a réussi un super coup.
Mais si le stop est trop proche, il sera exécuté.
S’il est trop loin, il peut l’être aussi ! Après tout, dans un flash crash, il n’y a plus de limite. Dans ce cas, vous perdez gros.

Faut-il alors retirer son stop loss ? Vous n’y pensez-pas !

Mais ce n’est pas le problème le plus grave.
Le pire ennemi, c’est le slippage.
Kezako ? C’est la variation du prix entre le moment où vous passez un ordre et celui où il est exécuté.
Et la différence peut faire très très mal …

Ainsi vous placez votre ordre d’achat épuisette de manière extrême à 41700 $ alors que le cours actuel est à 56000.
Lorsque le prix touche votre seuil, vous n’êtes pas exécuté tout de suite.
D’abord votre ordre à cours limité devient un ordre au marché.
Vous avez un doute ? Je vous encourage à révisionner la vidéo sur le mécanisme du carnet d’ordre.

Vous allez me dire: et alors, où est le problème ?
Eh bien le problème est qu’à ce niveau de prix, il y a très peu d’ordres dans le carnet et que le prochain niveau pourrait très bien se trouver plus haut.
Par exemple à 45700 au niveau de la flèche verte sur le graphique.

Votre beau plan théorique part en fumée, tout simplement parce qu’il n’y a personne, à part vous, pour acheter si bas !

Imaginez maintenant que le flash crash se transforme en vrai crash: là vous finissez ruiné, surtout si vous avez pris du levier …

 

Où faut-il placer ses ordres à cours limité et ses stops ?

Ce qu’on vient de voir n’est pas vraiment un ordre épuisette.
C’est un ordre à l’aveuglette.
On ne connait en effet pas du tout les niveaux et les forces en présence à un niveau si éloigné du prix d’entrée !

Difficile donc de déterminer un niveau adapté et de placer son stop en conséquence.
Il n’y a tout simplement pas eu d’échanges à ce niveau de prix.

Quand on veut vraiment placer un ordre épuisette, il faut utiliser les volumes par prix.

Ici nous sommes à 56000 $. Je souhaite acheter à bas prix car je pense que le BTC va remonter.
Cela ne veut pas dire que c’est ce qu’il va se passer et je dois donc assurer mes arrières.

Voici mon plan de trading:

Je décide donc de placer un ordre épuisette sur le trait rose qui correspond à un creux de volume par prix.
Par définition, je sais que le prix ne va pas s’attarder dessus: soit il repart à la hausse et revient sur le point consensuel (pic de volume par prix sur le trait noir). Je sortirais donc à ce moment là.
Si jamais le prix enfonce le niveau rose, c’est qu’il va sans doute rejoindre le pic de volume par prix juste en dessous vers les 54500 (trait bleu foncé).
Dans ce cas inutile d’attendre ce niveau et autant sortir des les 55000, au niveau du trait rouge.

Que se passe-t-il en vrai, à l’éxécution ?

Mon scénario ne s’est pas déroulé comme prévu: l’ordre épuisette a été activé et le stop loss touché.
Le prix est en effet aller rejoindre le point consensuel du bas (pic de volume par prix).
La perte est maîtrisée, il n’y a pas de casse …

J’explique toute cette démarche dans mon cours « Devenir ENFIN rentable en Trading », accessible en cliquant ici.

 

Et vous, avez-vous déjà été tenté par l’idée d’un ordre épuisette extrême, quelle que soit la manière que vous l’appelez ? Vous êtes libre de nous en faire part en laissant un commentaire plus bas …

Crédit Photo Stocklib / elnur
Partager l'article:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *