In Technique

L’effet bouchon de champagne en trading

Tout le monde connait cet effet en trading ou après une vive contraction de la volatilité, cette dernière explose tel un bouchon de champagne.
Il y a-t-il un moyen dedétecter et d’exploiter ce phénomène ? Quelques éléments de réponse tout de suite …

L’effet bouchon de champagne en trading

Après avoir latéralisé pendant un long moment et dans de faibles volumes, le prix part brutalement dans un sens.

Un graphique vaut mieux qu’un long discours:

 

Il y a souvent un gap ce qui fait qu’il est difficile de prendre le train en marche.
On se dit en effet que le gros est passé et qu’il y a un risque à entrer après le démarrage.

 

Parfois, le prix continue de monter et on rate le coche. Parfois il fait un pull-back et c’est alors intéressant d’entrer en position.

L’idéal serait de pouvoir se positionner avant. Mais c’est anticiper et anticiper mène du côte obscur
Essayons de comprendre néanmoins la mécanique de l’accumulation avant explosion.

 

Ce qu’il se passe dans le range préalable

Si on zoome uniquement sur le range, on constate quelque chose d’intéressant avec les volumes au sein de ce range:

  • Les volumes des prix qui baissent sont plus faibles que ceux des prix qui montent.
  • Les baissent durent plus longtemps que les remontée.

Cela veut dire qu’il y a priori plus d’énergie à l’achat qu’à la revente.

On peut donc en déduire que l’issue de ce range va être à la hausse.

C’est précisémment ce qui arrive:

 

La compréhension de la mécanique des transferts entre acheteurs et vendeurs est donc essentielle.

Voici un contre exemple d’un range qui casse par le bas:

Pour les puristes, la figure est un triangle descendant. Statistiquement il casse de toute façon par le bas.
Certes … mais ici on a une info bien plus lisible avec les volumes :

  • Quand les prix baissent, le volume augmente et quand ils montent, le volume baisse.
  • De plus chacune des 3 baisses est de plus en plus brutale (la pente des flèches rouge des prix est de plus en plus à la baisse): il y a donc de moins en moins d’acheteurs pour s’opposer aux vendeurs.
  • La cerise sur le gâteau est cette bougie de volumes délirante à 716 429 (elle sort même de l’écran) alors que le mouvement correspondant du prix est rachitique.

Il y a eu là clairement un transfert massif entre acheteurs et vendeurs.
Quand on dézoome le graphique, on voit clairement que l’ancien mouvement (acheteurs) s’est achevé précisément et brutalement lors de cette bougie de la mort.
Il était plus que temps de sortir avant le retour de flamme.

 

Ce qui est effarant, c’est de penser que la vente des 716 429 titres s’est faite auprès de 716 429 acheteurs !
Tous les petites porteurs se sont fait avoir parce qu’ils ont juste regardé l’évolution du prix et qu’ils pensaient que cela allait remonter.

Nous devons absolument intégrer les volumes dans notre compréhension de l’évolution des marchés.

Comme anticiper cet événement

La première chose à faire est de voire s’il y a une anomalie entre les volumes et l’évolution des cours du prix.
Pour qu’il y ait un certain mouvement , il faut qu’il y air une certaine poussée (volume). Que ce soit à la hausse ou à la baisse.
Un volume trop faible pour un grand mouvement indique un carnet d’ordre vide: c’est très dangereux à trader car on ne sait pas si on sera exécuté à notre prix.

A l’inverse un fort volume pour un tout petit mouvement indique de forts frottements entre acheteurs et vendeurs: il y a clairement un intérêt important de part et d’autres. Un bouchon de champagne spécial trading en formation en somme …

Nous devons donc comprendre ce qu’il se passe au sein de la consolidation:

  • Comment se passe les mouvements la hausse: il y a-t-il de l’intérêt (volumes en hausse) et de l’opposition (bougie petite) ?
  • Où à l’inverse, le mouvement de hausse se fait-il sur la longueur (multiples bougies pas très grosse) et avec des volumes rachitiques ?

Dans le premier cas, on voit que le mouvement de fond est haussier. Dans le deuxième, il vaudrait sans doute ne pas trop parier sur une cassure à la hausse.

Et si je rencontre une consolidation sans mouvement ?

Cela arrive fréquemment.
Dans ce cas, il convient de baisser d’une unité de temps ou deux et tout devient clair.

Sur ce graphique du jour en D1 de SONAE, on voit une consolidation en cours.
Pas facile de lire quoique ce soit avec les volumes sur cette latéralisation.
Les choses deviennent plus claires en H1.

  • On voit que dans les phases de hausse (flèches noires) le volume est plus important et la hausse plus rapide que dans les phases de baisse (ellipse orange) qui s’étalent dans le temps.
    Les vendeurs ont donc plus de mal à faire baisser les prix car les acheteurs sont là pour les contrer.
  • Les sursauts de volumes sur les plus bas (1ere et 3eme flèches bleues) le tout avec des bougies de prix toutes petites  laissent à penser qu’il ya pas mal de monde à l’achat.
  • Une petite indécision apparaît sur la 2 eme flèche bleue qui correspond également au POC (volume par prix à gauche): elle ne remet pas en cause le scénario à priori haussier mais le retarde.

Mon pronostique est donc soit une sortie par le haut, soit une latéralisation (auquel cas il faudra regarder l’évolution du ratio « décalage de prix/volumes » pour voir si notre analyse est toujours d’actualité).
Il peut donc être intéressant de prendre une position à l’achat dès maintenant avec un SL serré.
Si je me suis trompé, je sortirai avec une petite perte.
Si j’ai raison, j’aurais déjà sécurisé mon trade au moment où tout le monde verra la cassure par le haut.

Est-ce que cela marche à chaque fois ?

Non, rien n’est sûr. On peut aussi avoir les institutionnels qui essaient de piéger les gens. Mais d’habitude, ils laissent des traces dans les volumes (ils sont trop gros).
En tout cas ils en laissent dans les marchés régulés. Exit donc les CFDs pour lesquels au passage il n’y a pas de vrais volumes.

On peut aussi mal lire les volumes car ils ne sont pas clairs. Dans ce cas, on préfèrera rester en dehors des marchés pour éviter de perdre inutilement de l’argent.

Et vous, recherchez-vous aussi ce type d’effet bouchon de champagne en trading ou bien préférez-vous attendre une confirmation et la  cassure d’un range ? Vous êtes libre de nous en faire part plus bas dans les commentaires …

Crédit Photo Stocklib / Jakub Gojda
Partager l'article:
 
 
  

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.