In Mindset

Comment placer votre argent ?

En ces périodes d’incertitude, il est plus important que jamais de savoir comment placer son argent.
Mais vous allez voir qu’il n’y a pas de réponse toute faite.
En fait tout dépend de votre situation.

Quelles sont les bonnes questions à se poser ?

L’horizon de temps permet principalement de décider comment placer son argent

La première chose à savoir et dans combien de temps aurez-vous besoin de votre argent.

Comment placer son argent si on doit l’utiliser assez rapidement ?

  • Si votre argent doit être disponible rapidement pour un achat immobilier ou une voiture, vous éviterez les actifs peu liquides et risqués.
    Un Livret voire un compte à terme correspondant à votre horizon de placement feront l’affaire.
  • En revanche si vous ne comptez pas utiliser cet argent avant un bon bout de temps, il vaut mieux le placer sur quelque chose qui vous rapportera au moins plus que l’inflation.
    Si vous ne le faites pas, votre argent va perdre de sa valeur au fil du temps.
    Et oubliez le Livret A avec son 0.5% ! Il a beau être calé sur l’inflation, on se demande la façon dont celle-ci est calculée. J’imagine que la famille de référence qui sert à son calcul doit vivre sans voiture, téléphone dans une grotte et ne manger que des produits premiers prix !

 

Et si on n’en a pas besoin tout de suite ?

Là vous avez plus de choix intéressants car vous allez pouvoir bloquer votre argent et augmenter son rendement.

Immobilier

Vous pouvez ainsi acquérir des parts de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) ou même directement un bien immobilier selon le montant dont vous disposez.
Par rapport au bien immobilier, la SCPI offre deux avantages:

  • vous pouvez acheter une partie d’un bien uniquement. Que vous ayez 10 000 € ou 10 fois plus, vous pourrez donc tout placer et toucher des revenus 100% passifs de manière récurrente.
  • vous n’avez pas à gérer les problèmes de locations (locataire indélicats, problmes de plomberie, …)

L’inconvénient est que vous toucherez un peu moins que si vous aviez acheté une propriété et géré sa location par vous-même.

Bourse et Assurance vie

Vous pouvez également le placer en Bourse.
Il ne s’agit pas d’acheter une action, c’est trop risqué sur le long terme: mieux vaut acheter un ETF qui réplique un indice. Lyxor et Amundi en proposent pour répliquer le CAC 40, il en existe d’autres dont je parle dans ma vidéo mensuelle pour répliquer les actions mondiales.
Si les indices, comme tous les actifs connaissent des krachs, leur évolution sur le long terme est toujours la même: haussière.

Si vous avez peur d’entrer au pire moment, juste avant un Krach donc, il vaut mieux acheter en plusieurs fois.
Cela s’appelle le Dollar Cost Averaging: concrètement si vous avez 10 000 € à placer, le mieux est d’en placer 1000 € par mois pendant 10 mois plutôt que d’acheter tout d’un coup.
De cette façon vous lissez votre risque dans le temps.

Vous pouvez aussi suivre une stratégie de momentum comme celle que je décris dans ma stratégie du Koala.

L’assurance vie en unité de comptes fait à peu près la même chose que votre compte titre de Bourse si ce n’est que l’enveloppe fiscale n’est pas la même et que les arbitrages entre titres sont souvent gratuits.
Ce n’est pas le cas du compte titre où vos achats et revente sont facturés.

L’Or

On l’oublie mais l’Or physique est également un placement intéressant.
Seulement attention, fondamentalement il ne prend pas de valeur: si une once (env 30g) d’or vous permettez d’acheter une vache en 1960, elle vous permet d’acheter encore une vache aujourd’hui. Le montant en monnaie fiduciaire a changé mais la valeur de l’or n’a pas bougé: en général, la monnaire se dévalue dans le temps et l’or ne bouge pas: cela donne l’impression que votre or a pris de la valeur. En fait c’est la monnaie dans laquelle il est valorisé qui a perdu de sa valeur !
L’Or doit donc être pensé comme un moyen de conserver et transporter de la valeur dans le temps.

Et le cash ?

Contrairement à ce que l’on peut penser, ce n’est pas une bonne idée. Certes avoir un peu de liquide à la maison en cas de soucis de réseau bancaire peut-être judicieux, mais comme je l’indiquais juste avant, la monnaie perd de la valeur dant le temps. Il vaut donc mieux en avoir le moins possible pour éviter que l’inflation la dévaluation de la monnaie ne grignotte la valeur de votre bas de laine …

 

Et si finalement, je n’en aurais plus jamais besoin ?

Ne rigolez-pas, c’est exactement de cette façon qu’on perçoit notre argent quand on le gaspille on achetant des cochonneries !

Au lieu de le dépenser bêtement vous pouvez le placez de manière automatique sur votre Plan Epargne Retraite (PER) ou même votre SCPI (il existe des SCPIs sur lesquelles on peut placer de l’argent tous les mois).
Ce qu’il faut visez comme placement, c’est un qui vous rapportera de manière passive: le PER vous rapportera à la retraite, la SCPI un peu plus tôt 🙂

Les petites sommes se prêtent plus facilement à ce type d’opérations: il en effet plus facile de se “séparer” de 100 € tous les mois plutôt que 10 000 €.
On peut même faire des virements automatiques et ne plus y penser.
Au bout de quelques années, pour peu que vous réinvestissiez les gains, vous aurez une confortable somme d’argent en réserve …

 

                              Crédit Photo Stocklib / Daniil Peshkov

Le montant

Combien d’argent avez-vous à placer: 100, 1 000, 10 000 ou même 100 000 € ?
Que vous ayez moins dépensé que prévu, touché une prime ou revendu un bien immobilier, l’approche ne sera pas la même.

Faibles montants

Si un montant comme 100 € se prête plus a priori à une mise de côté sur un Livret, il faudra voir un peu loin pour placer l’argent de la revente de votre maison.

Je dis “a priori”, car placer 100 € sur un livret n’est pas forcément la meilleure solution.
Tant que vous n’avez pas une épargne de précaution correspondant à 1 ou 2 ans de vos dépenses mensuelles, il est intéressant de placer son argent sur un livret.
En revanche une fois votre bas de laine constitué, vous avez tout intérêt à placer ce type de faibles montants dans les supports dont je parlais juste avant: PER et SCPI.
Vous allez ainsi vous constituer un capital au fil du temps de manière indolore.

Montants plus important

Pour un montant plus important comme 10 000 €, vous pouvez bien sûr les placer sur votre Livret A mais selon l’horizon de temps où vous aurez besoin de votre argent, il sera plus judicieux d’opter pour un Plan Epargne Logement (PEL) encore qu’il ait perdu pas mal de sa valeur de rémunération ces dernières années.

  • Si vous avez de l’argent entre deux ventes immobilières, vous ne pouvez pas le placer sur des actifs illiquides et bloqués sur le long terme.
    On évitera les risques et le placera sur un compte livret de banque. Le Livret A et le Livret de développement solidaire risquent en effet d’être vite saturés.
  • Dans le cas où vous n’envisagez pas de racheter tout de suite un bien immobilier, diversifiez votre capital et éviter de tout placer au même endroit.
    Pensez que le fond de garantie des dépots vous indemnise à hauter de 100 000 € sur vos comptes bancaires (et 60 000 sur une assurance vie). Maintenant si vous faites le calcul, vous verrez qu’il n’y a pas assez d’argent pour indemniser tout le monde en cas de  faillite bancaire et que de toute façon il vous faudra réagir très vite car vous n’aurez que 7 jours pour en faire la réclamation après le sinistre.
    Avec plus de 100 000 € à placer, il vaut donc mieux avoir plusieurs supports d’investissement.
    Vous pouvez ainsi mêler SCPI, Or physique, Placement en Bourse et Assurance Vie.

 

Votre Fiscalité

Comment placer son argent quand on est fiscalement martyrisé par l’état ?
Il faut utiliser astucieusement son apport (l’argent que vous souhaitez placer).  Par exemple, acheter un bien immobilier pour le louer vous permet de déduire les intérêts d’emprunts des loyers perçus.

  • Concernant les actifs mobiliers, vous aurez tout intérêt à choisir des placements avantageux comme le PEA.
    Il ne vous impose pas les gains à chaque transaction mais uniquement quand vous retirez de l’argent de ce support.
    Vous avez également l’assurance vie qui est avatangeuse en terme de fiscalité pour ce qui est de la transmission d’un patrimoine à vos enfants.
    Et comme on l’a vu les frais d’arbitrage (achat/revente des titres) sont souvent gratuit ou tout du moins réduit.
  • Pour les plus audacieux, vous pouvez également créer une société de gestion de biens de type S.A.S.
    Vous pouvez y mettre votre capital dedans puis acquérir des biens immobiliers avec.
    Vous pouvez alors passer vos frais dans la société tout en vous versant un salaire le plus faible possible pour payer moins d’impôts.
    Cela reste très théorique mais l’idée est de mettre votre société à votre service. Elle vous permet de vivre: vous y passez vos frais de vie : déplacements, repas, … en frais tout en payant moins d’impôts.
    Renseignez-vous auprès d’un comptable pour rester dans la légalité la plus stricte …

Les stratégies pour savoir comment placer son argent

Il en existe plusieurs et je les développerai par la suite sur le blog.
A ce jour, j’utilise la stratégie du Koala, elle s’appuie sur un portefeuille de Dalio auquel je rajoute du market timing pour optimiser les rendements en réduisant les pertes.
J’en teste une depuis quelques mois et qui repose sur le momentum duo: elle a la particularité de ne pas nécessiter d’accéder aux graphiques pour être appliquée !
Finies les décisions basées sur le stress des bougies rouge. On regarder juste des chiffres et on prend le plus grand pour décider de son arbitrage.

L’idée en Bourse est toujours la même. On est rentable uniquement sur le long terme quelques soient les variations au quotidien.
On a donc tout intérêt à rester positionné le plus longtemps possibile sur des actifs diversifiés.
Mais attention au support ! La plupart des actions d’entreprises disparaissent dans le temps. Des années 1900, il ne reste que très peu d’actions et celles qui restent sont bien loin de leur gloire d’antant.
Il est donc plus judicieux de ne pas investir sur desactions uniques mais d’utiliser les ETF (Exchange Traded Funds ou Fons négociés en Bourse) qui reposent sur des classes d’actifs (Action, Obligation, Matière première).

Réservez le trading sur actions pour la spéclation (j’en parle un peu plus bas …)

L’obsession du cash-flow

C’est essentiellement elle qui m’anime dans mes placements.
Je chercher des placements qui me rapportent:

  • acheter un bien immobilier. Ok, mais à condition que les loyers me rapportent un peu plus que le prêt souscrit pour l’acquérir.
  • mettre de l’argent de côté par mois: ok mais à condition qu’il me rapporte plus que l’inflation:
    Mon Livret A est quasiment vide. Je prefère mettre l’argent sur une SCPI qui me rapporte tous les mois de l’argent.
    Pour l’instant je n’ai pas besoin de cet argent. Je le réinvestis alors automatiquement dans la SCPI et fait ainsi grossir mon capital.

Pour la bourse c’est différent, ce qui m’intéresse c’est l’augmentation de la valeur de mes titres et non les dividendes.
Pourquoi ? Tout simplement parce que les dividendes sont détachés de la valeur de mon titre. Une action à 100 € qui verse un dividende de 1 € voit son cours passer à 99 €. L’intérêt est donc minime d’autant que le dividende est imposé dès que je le perçois  alors que ma plus value ne l’est pas … tant que je n’ai pas vendu.

 

Et le trading dans tout cela ?

A la lecture de cet article, vous devez vous rendre compte que pour moi, le trading  n’est pas une stratégie d’investissement.
Cela sert essentiellement à dynamiser mon portfeuille mais 80% de mon capital est placé en investissement long terme.

Le piège du trading est de penser que plus on trade et plus on gagne.
Or en spéculation, c’est plus la qualité que la fréquence de nos trades qui définit nos succès.
Dans les stratégies de trading que j’utilise, je perds toujours une part d’argent.

Mon boulot est de faire en sorte que mes pertes cumulées soient moins importantes que mes gains cumulés.
C’est tout l’objet de ce site de vous aider à définir une stratégie de trading efficient tout en acceptant les inévitables pertes.

 

Et vous comment placez-vous votre argent. Je vous invite à nous partager vos astuces en laissant un commentaire ci-dessous …

Crédit Photo Stocklib / Andriy Popov
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *