Stop Loss Garanti

In Technique

Comment utiliser un Stop Loss Garanti

Si le Stop Loss est un terme archi connu en trading, le Stop Loss Garanti l’est beaucoup moins …

C’est quoi un Stop Loss Garanti ?

Un Stop Loss garanti est un Stop Loss dont le courtier garanti l’exécution au prix exact où il sera exécuté.

Quelle différence avec un Stop Loss classique ?

En scalping et day trading, elle tient essentiellement en l’absence de slippage, vous savez, le décalage qui peut exister entre le moment où une opération est déclenchée et celle où elle est exécutée.

En swing trading, elle a un intérêt tout particulier pour lutter contre le fléau des gaps.
Un graphique est bien plus parlant.

Il s’agit du cours de Casino Guichard en fin d’année 2014. Imaginons que vous ayez pris position à l’achat sur le niveau noir avec un SL rouge un peu au-dessus de 60  €.

Deux jours plus tard, le titre ouvre sur un gap baissier au-delà de votre Stop.
Comme il s’agit d’un ordre à seuil de déclenchement, une fois le seuil dépassé, il est exécuté au cours d’ouverture (ou plus bas selon votre préséance dans le carnet d’ordre):  en dessous des 59.593 € c’est-à-dire bien au-delà de votre Stop Loss.
Vous auriez donc perdu plus que ce que vous aviez accepté de perdre !

Avec un SL garanti (par le courtier), votre prix aurait tout de même été exécuté un peu au-dessus des 60 €, comme prévu en cas d’échec de votre stratégie.

Le scénario que je vous ai présenté est classique mais il peut arriver aussi un événement plus dramatique.
Ce fût le cas sur le cours de l’EURCHF qui a fait la faillite de pas mal de monde le 15 Janvier 2015.
Ce jour là, la Banque Nationale Suisse a décidé de faire sauter son plancher artificiel de 1,20 dans sa parité avec l’euro.

Voilà ce que cela a donné: inutile de vous dire que malgré la bougie rouge, le cours a tellement descendu que peu de monde a été exécuté en haut de la bougie. En fait ce fut le cas plutôt vers le bas, au niveau du petit segment rouge.

Krach EURCHF 2015

Pour ce type de catastrophe, même si le prix a ouvert bien au-delà du stop, la valeur de sortie a été celle du stop Garanti ce qui a éviter une catastrophe pour ceux qui en ont bénéficié.

C’est génial ! Pourquoi on n’utilise pas des Stops garantis tout le temps ?

Et bien cela a un coût ! Le courtier utilise des méthodes de répartition du risque entre ses clients pour éviter d’avoir à trop débourser.
Ce travail est complexe et donc pas gratuit !
Il s’agit presque exclusivement de courtier sur des CFD. On parle alors de CFD à risque limité.
C’est le cas d’IG, courtier bien connu sur la place publique du trading: ce dernier oblige même à prendre un SLG (SL Garanti) pour entrer en position !

Il faut savoir que dans certains cas où la volatilité est forte, le coût peut être l’équivalent du spread !
Pour rappel, le spread est la différence entre le prix d’achat et de vente à un instant t.

Quand on sait que la plupart des gens perdent de l’argent en bourse en raison des frais, on a tout intérêt à adapter sa stratégie et à ne pas utiliser le SLG comme un simple SL.

Comment utiliser correctement un SL Garanti alors ?

C’est très simple, il faut considérer le SL garanti comme le SL de la dernière chance, celui qui protègera notre capital en cas de gros problème.
Cela va donc avec l’usage d’un SLG large (Je vous invite à relire mon article sur ce sujet avant de continuer. Allez-y faites le maintenant 🙂 ).

En pratique utiliser un SLG fait sens avec une distance par exemple à 2 ATR (Average True Range), soit 2 fois la moyenne des corps des 10 ou 14 dernières bougies.
Sur le graphique ci-dessous, la courbe verte correspond à un SL à 2 ATR si on est vendeur.
Celle en rouge à la même chose si on est acheteur.
Les cercles indiquent quand le prix touche le SL à 2 ATR.

Ce graphique représente l’évolution journalière du prix de l’action BIC sur une période de 2 ans et 7 mois

Un constat évident: quand on se met dans le sens de la tendance, il est rare que le prix touche ce seuil.
Si cela arrive néanmoins, vous devriez le voir et donc agir avant qu’il soit touché.
Ainsi cela n’arrive que sur le premier cercle à gauche sur une position vendeuse dans notre exemple.
Cela devait être là aussi un cas extrême …

L’idée est donc d’avoir un SLG très large et de se rajouter un SL mental.
Autre avantage de ce système: Empêcher que votre SL trop serré soit exécuté s’il y a un pic de volatilité.

Sur cet exemple, je n’ai pas respecté ce que je vous ai dit et me suis fait bêtement sortir au moment de l’explosion de l’OR en décembre 2019.
Le prix a en effet touché mon SL pour réintéger le mouvement à la hausse initial juste avant de partir très haut !
Il m’a fallu reprendre une position un peu plus haut alors que le train était déjà parti !

Pour conclure

Il est évident qu’avec un SLG large, la taille de position va être diminuée de telle sorte que votre risque soit disons de 1% en cas d’activation.
Cela réduit les bénéfices potentiels, bien sûr mais de cette façon le SLG ne sera quasiment jamais exécuté et ne vous coûtera donc rien.
En revanche vous seriez bien content de disposer de cette sécurité le jour où un gros soucis arrivera …

Si vous avez aimé ce conseil, vous êtes libres de laisser un commentaire un peu plus bas …

Crédit Photo: Stocklib / Andriy Popov
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Vous êtes libre de recevoir ​gratuitement mon ebook "5 étapes pour devenir un trader gagnant"