In Mindset

Le Trader Rigide

Être sérieux et appliqué est indispensable pour un trader, mais s’il est trop rigide, cela peut le desservir …

Le trader rigide

Le trader rigide se caractérise par un comportement excessif dans la prise de précaution.
Si les conditions ne sont pas piles comme il le faut, alors il ne prendra pas position.
Il ira jusqu’à rejeter une condition d’entrée parce que la bougie est juste un tick en dessous de son seuil d’intervention.

Pourquoi avons-nous tendance  à être si rigides ?

C’est une habitude ancrée depuis notre plus jeune âge. Elle est inculquée dès l’école.
“Si tu fais toujours la même chose, tu obtiendras toujours le même résultat.”
Et son corrolaire: “Si tu obtiens un mauvais résultat, c’est mal, c’est parce que tu n’as pas bien fait les choses.”
Le problème est que quand on n’obtient pas la même chose, cela choque nos croyances.
On se dit que ce n’est pas possible, c’est forcément parce qu’on n’a mal évalué les conditions d’entrées qu’on s’est trompé.
Et donc on devient plus pointilleux …

Une procrastination déguisée

Derrière cette attitude, au delà du conflit entre nos croyances et la réalité, il y a souvent la peur de perdre.
Le trader essaie donc de rationnaliser sa “non prise” de position.
Parfois, son attitude lui donne raison quand le prix ne serait de toute façon pas parti dans son sens.
Parfois c’est la  frustration qui s’empare de lui quand il voit partir le prix dans le sens qu’il avait prévu.
Au final, au lieu d’agir, le trader procrastine et ne fait rien, enferré dans son côté rigide …

Art versus science

Le truc c’est que le trading n’est pas une science exacte mais un art.
Et donc non, en repérant les mêmes conditions d’entrées, on n’aura pas forcément le même résultat.
Cela vient du fait qu’à un instant donné, le prix correspond à la somme des irrationnalités de chacun des intervenants.
Cela veut donc dire que le facteur humain y est extrêmement présent.

Ah oui, et les robots de trading alors ?

Les robots de trading sont des algorithmes qui reproduisent le principe: “Même conditions d’entrées = même résultats”.
Mais ces robots interviennent sur des horizons de temps très rapide, là où on parle de scalping.
On parle alors de bruit de marché. Nous en reparlerons dans un autre post mais il faut savoir que ce bruit disparaît à mesure qu’on monte dans les unités de temps.
En Hebdomadaire, mensuel et au-delà, ce bruit n’existe plus tout simplement parce que les robots ne peuvent manipuler suffisamment d’argent pour le faire.
Leur domaine de perturbation reste donc dans les unités de temps inférieures au Daily.
Ils n’ont donc pas plus d’impact que cela pour un swing trader.

Les robots de trading prennent le pouvoir !

Dans ces conditions, que faire ?

C’est une histoire de mindset. Ne plus penser en mode coup par coup mais en mode probabilité.
N’attendez pas que les conditions soient idéales à 100%: elles ne le seront jamais.
Il faut accepter de prendre le risque de se tromper.
Cela n’a rien de dramatique: personne ne peut savoir ce qu’il va se passer à chaque fois.

La bonne attitude est d’accompagner le prix le plus longtemps possible quand vous avez raison et d’accepter votre perte en sortant quand vous voyez que vous avez tort.
En agissant ainsi, vous allez gagner plus que vous allez perdre. Au final vous serez gagnant.

 

Ce que l’aspect “rigide” peut apporter au trader

Un trader sérieux sera donc quelqu’un de beaucoup plus rigide sur la gestion de son risque qu’il ne l’est sur le filtrage de ses entrées.
Son money Management sera donc impeccable.
On peut être rentable en ayant raison moins de 50% du temps si on respecte le principe de couper ses pertes très vite et de laisser filer ses gains.

 

Là où il nous faut travailler

Cette attitude n’est pas évidente car nous avons été formatté à ne pas accepter l’échec.
La première chose à faire est sans doute de se perfcetionner en analyse technique.
Mais au delà des techniques de trading, il nous faut surtout travailler sur nous-même pour changer notre perception de cette activité:

  • Accepter de perdre.
  • Accepter de s’être trompé.
  • Accepter de laisser partir une opportunité (embrasser la frustration).

C’est seulement en acceptant tout ces éléments, que nous associerons le meilleur de la rationnalité (Money Management) avec notre interprétation des cours de bourse (Sentiment de marché).
Alors, et alors seulement, nous serons en mesure de devenir des traders gagnants.

Et vous, comment utilisez vous vos émotions et votre aspect rationnel dans votre trading ? Vous êtes libre de nous en faire part en partageant vos expériences dans les commentaires …

Crédit Photo:  Stocklib /  Kurhan – ktsdesign – Zdenek Sasek – Alphaspirit (Vignette)
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

, , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *