In Mindset

Le cygne noir en trading

Tout le monde a forcément entendu parler du fameux cygne noir en trading. Comment cela se manifeste-t-il et quels sont les moyens de s’en prémunir ? Petit tour de la question …

Qu’est ce qu’un cygne noir ?

Un cygne noir est un événement incertain, hautement improbable mais dont les conséquences sont considérables.
Paradoxalement cet évènement n’est pas forcément toujours négatif.
Gagner au loto est ainsi un cygne noir: très improbable mais aux énormes conséquences.
Malheureusement en trading, on est souvent très loin du loto et la plupart du temps un cygne noir est synonyme d’événement négatif.

A quelle occasion rencontre-t-on un cygne noir en trading ?

  • D’un point de vue Boursier, on pense immédiatement au Krach: les cours dévissent et en quelques instants la valeur de votre position est divisée par 2 ou plus.
    C’est le cas typique de la valeur d’une voiture que vous plantez dans un arbre sauf que là, vous n’avez pas d’assurance pour vous dédommager …
  • On peut avoir également un gap violent suite à une annonce ou un événement soudain.

Ce fût le cas sur le cours de l’EURCHF qui a fait la faillite de pas mal de monde le 15 Janvier 2015.
Ce jour là, la Banque Nationale Suisse a décidé de faire sauter son plancher artificiel de 1,20 dans sa parité avec l’euro.

Voilà ce que cela a donné: inutile de vous dire que malgré la bougie rouge, le cours a tellement descendu que peu de monde a été exécuté en haut de la bougie. En fait ce fut le cas plutôt vers le bas, au niveau du petit segment rouge.

  • Il peut enfin avoir des événements complètement imprévisible comme le cours des futures sur le pétrole qui sont devenus négatifs pendant une courte période et qui ont non seulement ruinés mais endetté des intervenants qui avaient un levier trop important.

ou encore une panne de l’Euronext qui vous empêche de sortir de position, créean par la-même un gap énorme d’intervenant qui panique et font décaler le prix à la remise en route des systèmes …

Vous voyez, il n’y a pas qu’un type d’événement qui peut arriver …

Le Mindset du trader face au Cygne noir

Il y a deux façons de prendre en compte ce type d’évènement:

  • Soit on considère que c’est hautement improbable et donc on accepte le risque ou tout simplement on n’en tient pas compte.
  • Soit on estime que notre plan de trading doit intégrer ce fameux cygne noir.

Le problème de la première attitude est à peu près le même que celui qui construit un bâtiment.
Se rendre compte qu’il peut s’écrouler à tout moment une fois la denrière brique posée nous fait amèrement regretter de ne pas avoir dépenser un peu plus à la conception des fondations …

Comment s’en prémunir ?

Le SLG

La première possibilité est d’utiliser un Stop Loss Garanti (SLG) si cela est possible.
Un Stop Loss garanti est un Stop Loss dont le courtier garanti l’exécution au prix exact où il sera exécuté et ce, même s’il y un énorme gap qui dépasse ce Stop.
IG le propose sur le Forex. Certes cela a un coup mais si on part du principe que c’est une assurance pour se protéger en cas de gros soucis, ce n’est pas cher payé.

Stop Loss Garanti

Se modérer

Si votre courtier ne vous propose pas ce type de stop, il ne vous reste plus qu’une solution: la modération.

Tout est dans la gestion de la taille de votre position.
Ne faites pas all-in sur un titre: misez au maximum 5% de votre capital et n’acceptez pas de perdre plus de 1% de ce dernier lors du positionnement de votre stop loss.

Dans le pire des cas, si le titre tombe à zéro, vous perdez 5% de votre capital.
Cela fait mal mais on s’en remet.

Si vous prenez un gros risque avec une taille de position trop grosse et qu’en plus il y a un soucis, vous risquez tout simplement de perdre quasiment la totalité de votre capital …

Alors oui, on va sans doute gagnez un peu moins mais que préférez-vous ?

  • gagner beaucoup d’argent et tout perdre en une seule fois  ?
  • ou bien gagner un peu moins à chaque fois mais ne pas reperdre tout bêtement et ainsi annuler des années de travail ?

Comme dis l’autre, la question, elle est vite répondue ! 🙂

Se relaxer en trading et chasser la pression

Faire la différence entre trading et investissement

Un spéculateur aura tendance à intervenir sur des actions nominatives qui se trouvent dans une configuration attractive.
Il va partir sur une amplitude de marché et surfer cette tendance sans s’éterniser …

Un investisseur ne devrait pas acquérir d’action d’entreprise sur du long terme.
Il préfèrera un ETF regroupant plusieurs titres.
De cette manière si un titre fait faillite, il ne perdra que l’équivalent de la part dans l’ETF. De plus le titre sera remplacé par un autre et son ETF retrouvera sans doute rapidement de sa superbe.

Qui a raison ou tort ?

Peu importe, la guerre entre ces deux façons de voir n’a pas de sens.
C’est avant tout une question d’adéquation de la stratégie avec la personnalité de la personne.
Toutefois ceux qui pensent que c’est seulement on agissant qu’on gagne se trompent: les investisseurs font souvent bien mieux que les traders en le tout en intervenant moins: c’est juste une histoire de patience …

Et vous, quand vous intervenez sur les marchés, le faites vous en tant que trader ou investisseur ? Vous êtres libre de nous en faire part en laissant un commentaire plus bas …

 

Crédit photo: Stocklib / Andriy Popov,Elnur Amikishiyev ,Suriya Siritam/ Konstantin Semenov (Vignette)
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *