In Technique

Les indicateurs de trading: Le Stochastique

Quel drôle de nom pour cet indicateur qui a un comportement particulièrement intéressant !

La définition et l’usage classique du stochastique:

Selon la définition, le Stochastique est le rapport entre le prix de clôture moins le plus bas de la période et la plus moins le plus bas de cette même période.


Je l’utilise à 21 périodes comme pour le RSI. Il est accompagné d’une autre courbe qui est une moyenne mobile de la première. Je ne l’utilise pas. Plutôt qu’un long discours, regardons les graphiques:

Que constate-t-on ? Le Stochastique semble suivre le prix. Rien de bien impressionnant a priori si ce n’est que cet indicateur est borné (ie qu’il évolue entre 0 et 100%) alors que le prix n’a pas de limite d’évolution (à part le zéro ! 🙂 ). Autre point, plus le prix monte vite, plus le stochastique est élevé (idem à la baisse). Enfin, on constate que si le stochastique peut rester très haut ou très bas assez longtemps sans revenir sur la Zone de Neutralité (ZN) de 50, il semble ne jamais s’y attarder.
Cette ZN semble agir comme une ligne de feu: soit l’indicateur la traverse, soit il rebondit dessus mais dans tous les cas, il ne n’y attarde pas et ce, même en range comme vous pouvez le voir ci-dessous !

Que peut-on déduire de tout cela et comment l’utiliser ?

Rappelons tout d’abord que le prix n’évolue que très rarement en ligne droite et qu’il progresse comme un serpent. Si la détermination d’un plus haut ou d’un plus bas est assez facile à voir à l’oeil, cela devient plus compliqué d’un point de vue informatique. Maintenant qu’on sait que le stochastique croise sa ZN à chaque nouvelle oscillation significative du prix, on voit tout de suite que cet indicateur va nous aider à déterminer algorithmiquement la formation d’un nouveau pic ou creux selon qu’il vienne du haut ou du bas; et le tout, en excluant les petites oscillations que l’on pourra rencontrer dans une tendance marquée.

Seule précaution à prendre au niveau informatique: ne pas considérer la zone pile des 50 mais plutôt, tout comme le RSI, une enveloppe de + ou – 10 autour (zone 40-60).

Autre point, le fait que l’indicateur soit borné nous renseigne sur l’intensité d’un mouvement et le fait qu’il ne reste que très rarement sur sa ZN nous permet d’en conclure qu’une cassure franche du Stochastique de bas en haut (respectivement de haut en bas) sera un élément de confirmation supplémentaire d’un signal d’achat (respectivement de vente).

Dans la littérature sur le sujet, on utilise également le Stochastique pour indiquer un éventuel retournement quand il est très haut ou quand il est très bas. J’avoue ne pas l’utiliser ainsi car il peut rester très longtemps aux extrêmes. Concrètement, ce n’est pas parce qu’il est très haut qu’il ne peut pas continuer à l’être: voyez plutôt ci-après …

C’est d’ailleurs pour cela que, tout comme le RSI, je colorie la zone au-dessus de la ZN en vert plutôt que de regarder les zones de surchauffe (>80%) ou de sous représentation (<20%): cela m’apporte plus de clarté et d’un coup d’oeil je vois si la tendance est en hausse ou pas selon cet indicateur.

Et vous utilisez-vous cet indicateur et si oui, de quelle façon ? Je vous invite à répondre dans les commentaires ci dessous …

Crédit photo Stocklib / Melinda Nagy
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Vous êtes libre de recevoir ​gratuitement mon ebook "5 étapes pour devenir un trader gagnant"