In Technique

Le piège des indicateurs sur le court terme

Les indicateurs sont un véritable piège sur le court terme.

Qu’est ce qu’un indicateur ?

Un indicateur est une fonction mathématique qui s’appuie sur le prix, le temps et d’autres éléments comme le volume.
On en distingue deux types: les indicateurs classiques que l’on superpose au graphique du prix et les oscillateurs qui sont affichés à part.
Dans la première catégorie, on va trouver les moyennes mobiles, les bandes de Bollinger, Ichimoku
Dans l’autre, ce seront plutôt la MACD, le RSI, …

Ceux que  j’utilise le plus sont: les moyennes mobiles, le RSI, le Stochastique.

A quoi nous servent les indicateurs ?

Ils permettent de mettre en relief une certaine tendance du prix qu’on ne verrait pas à l’oeil nu.
L’objectif de cumuler deux ou plusieurs indicateurs est surtout de nous donner une confirmation d’un scénario.

On pourra alors prendre une décision en étant plus serein.

Le piège d’utiliser des indicateurs de trading sur le court terme

Les indicateurs ne s’appuient pas sur la dernière valeur du prix mais sur les x dernières.
Si par exemple on prend la moyenne mobile 20 période simple, on comprend bien qu’elle n’est calée qu’à partir des 20 dernières bougies.

  • Sur une unité de temps longue comme le Daily, on voit bien l’indicateur correspondre à l’évolution du prix.
  • Sur une unité de temps courte comme le 5 minutes, l’indicateur va être perturbé par le bruit de marché (la volatilité) et souvent être en retard de phase par rapport au prix lui-même.

On aura ainsi un signal d’achat alors qu’il faut vendre et un signal de vente alors qu’il faut acheter. Votre indicateur se transforme en vrai piège sur le court terme: il vous indique ce qu’il fallait faire mais au moment où il ne plus le faire !

On peut bien sûr améliorer l’indicateur en utilisant des moyennes mobiles exponentielles qui surpondèrent les dernières valeurs par rapport aux plus anciennes dans le calcul de la moyenne.
Le résultat sera meilleur mais on aura toujours un effet retard.

Comment résoudre ce problème ?

Il n’y a pas 36 solutions: pour être réactif sur le court terme, il faut coller au prix !
Seul un pattern de bougies peut être suffisamment réactif pour nous indiquer un retournement.
En 2 voire 3 bougies maximum, on doit être capable de se faire une idée.

En gros, voilà comment procéder:

  1. Sur les unités de temps supérieures à celle où l’on souhaite intervenir.
    On étudie les indicateurs techniques pour se faire une idée de ce qu’il se passe.
  2. On cherche un point d’entrée dans l’unité de temps rapide au moyen d’un pattern de retournement.
    Le prix évolue en zig-zag.
    Si en H1 j’ai un contexte de consolidation dans un momentum haussier.
    Je surveillerai la fin de ce momentum via un pattern de retournement en unité de temps rapide.

 

Et vous comment tradez-vous sur les unités de temps rapides ? Vous êtes libre de nous en faire part en laissant un commentaire plus bas …

Crédi Photo Stocklib / alphaspirit

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *